Archos : frénésie dans l’Internet des objets

AccessoiresM2MPoste de travailRéseaux
archos-objets-connectes

Autour de la tablette Smart Home destinée au contrôle domotique, les objets connectés constitueront un axe de développement majeur pour Archos en 2015.

Avec en tête de gondole la tablette Smart Home dédiée au contrôle des équipements du foyer, les objets connectés porteront la stratégie commerciale d’Archos en 2015.

Le groupe fondé en 1988 et basé à Igny (Essonne) publiera, le 27 mars prochain, son bilan financier sur l’exercice 2014. Il en a fourni un avant-goût en communiquant son chiffre d’affaires. Lequel s’établit à 132,1 millions d’euros, soit une baisse de 13 % d’une année sur l’autre en périmètre constant et de 8 % en consolidant les activités de Logic Instrument – Archos ayant pris, le 23 janvier 2014, une première participation au capital de ce spécialiste français de l’électronique professionnelle.

Principale raison évoquée pour justifier ce recul : le désengagement de l’enseigne Toys ‘R Us, qui commercialisait des produits Archos sous la marque Tabeo. Un manque à gagner de plusieurs dizaines de millions d’euros sur l’année si l’on considère que ce partenariat avait généré 11,3 millions d’euros sur le seul 4e trimestre 2013.

On notera que le 6 février 2015, Archos a renforcé sa participation directe dans Logic Instrument en rachetant l’intégralité des 660 000 actions et bons de souscription d’actions (BSA) qui lui avaient initialement été réservés lors de l’augmentation de capital de Logic Instrument en janvier 2014. Monté à 48,7 % du capital, Archos “n’a pas vocation à aller au-delà de ce niveau de participation”*.

La feuille de route pour cette nouvelle année accordera une place particulière à l’expansion internationale, essentiellement en Afrique. Non seulement en Égypte via Uni-Group, mais aussi au Nigeria ou encore au Sénégal.

Tablettes et objets connectés

Archos s’impliquera également dans le “grand plan numérique pour l’école” lancé par le ministère français de l’Éducation et qui vise, entre autres, à doter de tablettes numériques les élèves scolarisés en classe de 5e.

Mais les objets connectés resteront le principal axe de développement… et le premier poste d’investissements. L’accent sera mis sur les accessoires “intelligents” comme le Music Beany et le Music Bulb (bonnet et ampoule musicaux), dont les ventes “ont véritablement démarré au 4e trimestre”.

La stratégie gravite aussi autour de cette tablette Smart Home, présentée début 2014 dans le cadre du CES de Las Vegas et devenue depuis lors compatible avec des services comme IFTTT (“If This Then That”, qui permet d’automatiser des tâches via le Web). Archos enrichit par ailleurs régulièrement le module d’apprentissage “Learn & Control” grâce auquel le produit peut tirer parti des fonctionnalités propres à chacun des dispositifs connectés.

La Smart Home fonctionne sur la fréquence 433 MHz, très largement utilisée pour des liaisons domestiques à faibles performances ou débit. Elle peut donc piloter les appareils de nombreux fabricants dont Conrad, Lextronic, Chacon / DI-O ou encore Oregon.

Archos la met à contribution dans le cadre du projet TBH Alliance (“Tableau de Bord de l’Habitat”). A terme, 3200 foyers vont être équipés d’une tablette associée à des capteurs (hygrométrie, température, lecteur optique de compteur… vendus séparément) afin de mieux analyser et contrôler leur consommation d’énergie.

* Archos a par ailleurs finalisé, le 16 février 2015, l’opération d’augmentation de capital décidée par le Conseil d’administration du 11 décembre 2014 : 1,2 million de nouvelles actions ont été émises, pour 1,815 millions d’euros de fonds nets collectés pendant la période de souscription.

Crédit photo : Moon Light Photostudio – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur