ARCore : Google s’appuie sur Android pour promouvoir la réalité augmentée

Apps mobilesMarketingMobilitéOS mobiles
ARCore-google-realite-augmentee

Google annonce la preview d’ARCore, sa plateforme de réalité augmentée destinée aux smartphones Android. La riposte face à l’ARKit d’Apple.

Google fait le pari de l’essor de la réalité augmentée, comme Apple.

A pied d’oeuvre sur le sujet avec sa plateforme Tango, la firme Internet de Mountain View lance ARCore, une plateforme plus accessible pour exploiter ce type de technologie immersive.

Google souligne dans un billet de blog, qu’avec 2 milliards d’appareils activés, Android est la plus grande plateforme mobile au monde.

Elle pourrait se transformer en ambassadrice pour la démocratisation de la réalité augmentée.

Google ne renie toutefois pas Tango dont l’exploitation continue. Néanmoins, il existe une différence importante : si ARCore effectivement a puisé sa source dans le projet Tango (développé depuis 2014), la plateforme AR fonctionne sans association de hardware.

D’emblée, elle  fonctionnera sur des millions de périphériques. A commencer par les terminaux mobiles de la gamme Pixel de Google et ou le smartphone Samsung S8 qui ont en commun d’évoluer sous Android 7.0 (« Nougat »).

ARCore_Google_b

D’ici la fin de la preview, 100 millions de périphériques seront éligibles au support d’ARCore. Dans cette optique, Google collabore avec des fabricants de terminaux tels que Samsung, Huawei, LG ou Asus…déjà bien impliqués dans l’écosystème Android.

ARCore s’articule autour d’éléments fondamentaux comme le « Motion tracking » (suivi de mouvement) qui exploite la caméra du smartphone pour déterminer la position et l’orientation.

La compréhension du mouvement consiste à détecter des surfaces horizontales tandis que l’estimation de la lumière ambiante permettra aux développeurs de créer des objets virtuels en phase avec l’environnement, le tout pour plus de réalisme.

A certains égards, ARCore peut être considéré comme l’équivalent pour Android d’Apple ARKit.

Avec l’arrivée imminente des nouveaux iPhone et d’iOS 11 qui devraient accorder une place importante à des apps de réalité augmentée, Google est soumis à une pression importante pour rester dans la course.

Pour faciliter et pousser à l’usage d’ARCore, Google invite les développeurs non expérimentés dans la conception 3D à exporter des objets créés depuis l’application de peinture Tilt Brush VR ainsi que de l’outil de modélisation VR Blocks lancé le mois dernier.

Google a aussi créé des builds de Chromium axés sur l’AR : l’une d’entre elle est destinée à Android avec exploitation d’ARCore tandis que la seconde est destinée à iOS et s’appuie sur ARKit d’Apple.

La réalité augmentée pourrait bien prendre son envol avec les technologies ARCore et ARKit, respectivement de Google et d’Amazon.

Un nouveau levier de croissance pour les géants de la sphère IT ?

Contenus promotionnels d’ARCore signés Google :

(Crédit photo : @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur