Argent virtuel : un quiz presque bling-bling

Régulations
argent-virtuel

Avec ce nouveau quiz d’ITespresso.fr, vous pourrez en savoir plus sur l’argent virtuel. Ces monnaies sont plus nombreuses qu’on le croit et certaines ont des valeurs très importantes.

L’argent virtuel, ce n’est pas nouveau. On en parle peu, mais on l’utilise souvent sans s’en rendre compte. Lorsque vous vous servez d’une carte cadeau dans un magasin, vous faites usage d’une monnaie dont le cours n’est plus celui de l’argent classique (l’euro chez nous).

Mais les monnaies virtuelles qui attisent le plus la curiosité ces derniers temps sont celles qui profitent de l’essor de l’Internet pour se hisser vers le succès. L’exemple le plus notable est ainsi le Bitcoin.

Basée sur un système complexe de cryptographie, cette monnaie permet à tout internaute de convertir son argent réel en argent virtuel facilement stockable sur des portefeuilles électroniques pour l’échanger sur des sites et services autorisant ce type de pratique.

Mais comme dans toute conversion financière, il existe un taux de change basé sur le cours de la valeur de la monnaie. C’est ici que le Bitcoin surprend, car sa valeur est extrêmement élevée. Ainsi, depuis novembre 2013, cette monnaie virtuelle a dépassé la valeur de l’once d’or. Aujourd’hui, un bitcoin vaut 600 dollars.

Et c’est là que le bât blesse. Alors que le cours de l’argent virtuel ne cesse d’osciller et d’atteindre des extrêmes de valeur, peut-on réellement se servir de cette monnaie ? Les spécialistes sont sceptiques et prétendent souvent que le Bitcoin ou d’autres valeurs similaires peuvent être trop aisément exploitées par les spéculateurs. Pourtant, les concepteurs de ces monnaies arguent eux qu’elles sont créées pour empêcher toute manipulation.

Dans le cas du Bitcoin, la monnaie se serait fait connaître dans le “deep web” (les parties de l’Internet cachant des sites peu recommandables souvent aux mains de la mafia). C’est en tout cas ce que prétendent ses détracteurs, qui mettent aussi en doute la sécurité de tels systèmes financiers.

Que cette monnaie soit ou non dangereuse n’empêche pas de plus en plus d’internautes de l’utiliser… et certaines plateformes e-commerçantes d’en permettre l’usage. Sur Internet, la montée en puissance de l’argent virtuel lance le débat de l’avenir de l’argent classique, tel que nous le connaissons.

Pour en savoir plus sur ce nouvel univers financier, le dernier quiz d’ITespresso.fr est fait pour vous !

Vous pouvez-aussi regarder l’ITweek du 28 novembre 2013 dans laquelle tout un chapitre est réservé à l’activité du Bitcoin.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur