Arioneo : une levée de fonds au galop entre big data et IoT

EntrepriseLevées de fondsStart-up
arioneo-levee-fonds
4 13

La start-up Arioneo, qui développe des capteurs connectés associés à une plate-forme big data pour le monde équin, a levé 1,1 million d’euros.

Arioneo a séduit les investisseurs sous la bannière « Horse Data Science ».

La start-up, qui développe des objets connectés associés à une plate-forme d’analyse de données pour le monde équin, a levé 1,1 million d’euros dans le cadre de son premier tour de table

Le réseau Paris Business Angels participe à cette opération de financement aux côtés d’Angel Source, fonds commun de placement monté par Bpifrance en partenariat avec France Angels.

Issu de l’incubateur Essec Ventures, Arioneo a segmenté son offre en deux gammes : Care et Performance.

Dans son catalogue, on trouve notamment le boîtier Equimetre [officiellement stylisé tout en majuscules ; nous avons choisi le bas de casse pour des raisons de lisibilité, ndlr], dont la commercialisation devrait démarrer à l’horizon 2017.

Le produit se fixe à la sangle des chevaux pendant leurs entraînements, pour mesurer en temps réel leur activité physique et physiologique.

Les données collectées s’expriment en termes de propulsion, d’accélération, de vitesse de pointe, de récupération ou encore de résistance à l’effort. Elles doivent permettre, après traitement, d’individualiser les entraînements et de détecter les pathologies naissantes. Mais aussi de comparer la condition physiques des chevaux et de détecter leurs aptitudes sur différents sols, distances et conditions extérieures.

En l’état actuel, Arioneo travaille avec Decathlon sur la marque Fouganza, avec une couverture  dotée de capteurs et qui permet d’analyser le confort du cheval en croisant ses paramètres physiologiques avec des données contextuelles comme la température extérieure ou le taux d’humidité.

Une nouvelle version est prévue pour septembre 2016. Elle analysera davantage de paramètres et sera utilisable sur tous types de couvertures.

Fondé en 2014 à Mont-près-Chambord (Loir-et-Cher), Arioneo dispose d’une antenne dans le 18e arrondissement de Paris, où sont basés ses développeurs – qui constituent l’essentiel de l’effectif d’une dizaine de personnes.

Labellisée par le pôle de compétitivité Hippolia (« réseau national des acteurs innovants de la filière équine »), la jeune pousse est dirigée par Valentin Rapin et présidée par… Erwan Mellerio, dont la famille possède la plus ancienne maison de joaillerie française (400 ans fêtés en 2013), installée entre autres rue de la Paix.

Crédit photo : Olga_i – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur