Armador, l’alternative DDR d’Intel

Mobilité

Suite aux divergences qu’il connaît avec ses fournisseurs de mémoire Rambus, Intel pourrait ressortir de ses cartons un chipset prévu pour le Willamette (Pentium IV) et fonctionnant avec de la mémoire PC133 et DDR-SDRAM. Une sorte de retour en arrière calculé.

L’adage populaire de bon sens dit bien qu’il ne faut jamais mettre tous ses oeufs dans un même panier. Visiblement chez Intel, on s’est inspiré de ces sages paroles pour la stratégie à adopter en matière de mémoire. En effet, suite à l’échec de la réunion de la semaine dernière avec les fabricants de mémoire Rambus (voir édition du 19 mai 2000), le fondeur aurait ressorti de ses cartons des projets de chipset pour le Pentium IV (nom de code Willamette) qui accepterait la SD-RAM PC133 ainsi que la DDR-SDRAM. Des mémoires donc plus classiques, moins rapides mais aussi moins chères à fabriquer. Ce chipset, baptisé Armador, serait pour les consommateurs une alternative bon marché au Tehama, prévu pour la même famille de processeurs, mais utilisant exclusivement la Rambus. Vu le prix élevé constant de cette dernière et les relatives difficultés d’approvisionnement, les fabricants de PC auraient expliqué à Intel être incapables de produire des machines bon marchés avec le couple Willamette-Tehama.

Intel commencerait-il à changer son fusil d’épaule ? Si le numéro mondial a toujours voulu poussé en avant la Rambus, il doit bien constater aujourd’hui qu’il prêche un peu seul dans le désert. Hors Sony sur sa Playstation 2, aucun appareil grand public n’utilise la Rambus et la situation n’est pas sur le point de changer. En effet, dans le même temps, la DDR-SDRAM fait son chemin, descendue des périphériques comme certaines carte vidéo 3D pour prendre place sur les cartes mères des nouveaux serveurs IBM ou sur les futurs PC à base d’Athlon AMD. S’il semble évident qu’Intel n’abandonnera pas la technologie Rambus du jour au lendemain, il est néanmoins probable que le fondeur doit néanmoins passer par une phase de transition où il se servira de la DDR-SDRAM avant de pouvoir imposer la Rambus à l’ensemble des constructeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur