Arnaud Laprevote (Mandriva) : “Le bureau orienté tâches, une innovation ergonomique”

Cloud

OpenWorldForum : Le Vice-Président en charge de la R&D chez Mandriva présente ses travaux actuels. Entre fluidité du bureau et analyse sémantique des images…

A l’occasion de l’OpenWorldForum de Paris qui se termine ce soir,  l’éditeur français Mandriva de distribution Linux présente ses avancées en termes de R&D.

Notamment la vision du bureau sémantique considéré comme “l’une des percées les plus importantes depuis l’émergence du paradigme de l’informatique personnel” (rien que ça).

Arnaud Laprevote, Vice-Président chez Mandriva en charge de la R&D, fait aussi le point sur le projet Scribo (analyse sémantique). Interview téléphoniques réalisée le 01/10/09.

ITespresso.fr : Sur quels résultats de recherche mettez-vous l’accent à l’occasion de l’OpenWorldForum ?
Arnaud Laprevote : Nous allons présenter le bureau orienté tâches. C’est une application des technologies sémantiques sur lesquels Mandriva travaillent dans des projets comme Nepomuk au niveau européen (qui s’est achevé en décembre 2008) et Scribo au niveau national en liaison avec le pôle de compétitivité System@TIC.

ITespresso.fr : Comment décrire le bureau orienté tâches ?
Arnaud Laprevote : Lorsque que l’on travaille sur un ordinateur, les applications sont séparées les unes des autres, même si elles partagent l’écran, le réseau, le stockage, la souris ou le copié-collé (échanges de données entre les applications). Finalement, les applications sont très peu reliées par rapport aux autres. Avec le bureau orienté tâches, l’objectif est de rassembler tous les éléments des “things to do” qu’un collaborateur doit exécuter (les tâches, les sous-tâches, etc.). Ensuite, il s’agit d’attacher n’importe quoi à cette tâche (un mail, un fichier, une URL, une personne…). Nous disposons d’un logiciel baptisé TaskTop qui permet de voir quels éléments sont rattachés à une tâche.

ITespresso.fr : Quelle illustration concrète en entreprise ?
Arnaud Laprevote : Imaginons que l’on prépare une réunion de projets. Le bureau orienté tâches me permettrait de visualiser tous les éléments associés à cette réunion : les fichiers sauvegardés, les personnes qui assisteront à cette réunion, les URL qui ont du sens…

ITespresso.fr : Comment raccroche-t-on un élément à une tâche ?
Arnaud Laprevote : De manière manuelle ou semi-manuelle : au niveau du bureau, on a une petite application qui permet d’indiquer que je travaille sur la tâche A. Et puis dans des environnements comme Konqueror (navigateur Web et gestionnaire de fichiers libre de l’environnement de bureau libre KDE), on a rajouté un bouton spécifique pour raccrocher rapidement un élément à une tâche. Dans le cas spécifique de Kmail (logiciel de messagerie open source), on va plus loin : on utilise des technologies prises dans Scribo et on effectue une analyse sémantique du mail avec un certain nombre de propriétés que l’on peut raccrocher (ce mail concerne telle réunion, tel projet…) à partir de technologies de traitement du langage naturel.

(lire la fin de l’interview page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur