Asha 205 : Nokia connecte la planète aux réseaux sociaux

Régulations
Nokia Asha 205 téléphone mobile

Nokia poursuit sa conquête des marchés émergents et du “prochain milliard d’utilisateurs”. Son nouveau fleuron, l’Asha 205, un téléphone mobile bon marché orienté réseaux sociaux.

En marge de ses tribulations sur le dossier Windows Phone, Nokia a gardé une poire pour la soif : la série Asha, qui accueillera, avant la fin de l’année, le modèle 205 et sa déclinaison à double emplacement SIM.

Avec cette gamme de téléphones mobiles bon marché articulés autour du système d’exploitation S40, le fabricant télécoms finlandais reste fidèle à cette conquête du “prochain milliard d’utilisateurs” initiée en 2011.

Treizième dans la hiérarchie des Asha, le dénommé 205, avec ses 94 grammes sur la balance, s’affichera aux alentours de 62 dollars (prix hors taxes) sur les marchés émergents, en premier lieu l’Inde, l’Indonésie et le Nigeria.

Malgré une connectivité mobile limitée au GSM, il offrira un navigateur Internet (Xpress) optimisé pour les réseaux sociaux et doté d’une technologie de compression des données à 90%, côté serveur.

Les principaux usages du Web seront accessibles, avec en parallèle plusieurs applications intégrées, dont l’outil de géolocalisation Nokia Nearby, qui utilise les réseaux cellulaires pour se repérer, à défaut de GPS.

Autour du vénérable OS Series 40, exploité depuis 1999, gravite tout un écosystème logiciel évolutif grâce à un environnement de développement ouvert, via le kit Xpress Web App Builder.

L’Asha 205 embarque un clavier alphanumérique, une mémoire interne de 10 Mo extensible via une carte microSD et une batterie amovible qui lui confère 11 heures d’autonomie en communication. Son écran de 2,4 pouces (TFT, 65 millions de couleurs) n’est pas tactile.

Sans Wi-Fi, ni 3G, le Bluetooth occupe un rôle central dans l’expérience utilisateur. Un utilitaire lui est d’ailleurs dédié : il s’agit de Slam, pensé pour faciliter le transfert de fichiers par association automatique.

Autre particularité, celle d’intégrer un “bouton Facebook”, permettant d’accéder immédiatement à son profil. Ce principe, HTC l’a déjà exploré à l’été 2011 avec les smartphones ChaCha et Salsa. Orange a fait de même avec la marque Alcatel.

Selon TechCrunch, cette implémentation traduit une volonté d’ouvrir le téléphone – et avec lui, les mobinautes – au monde des réseaux sociaux. Témoin la disponibilité, en standard, d’un client Twitter.

En quête d’un nouvel élan, Nokia revient, avec la série Asha, aux fondamentaux qui ont très largement contribué à son règne prolongé sur le marché de la téléphonie mobile.

En janvier dernier, le groupe finlandais dépassait le cap du milliard et demi de téléphones mobiles S40 vendus.

A voir aussi : êtes-vous incollable sur les fonctions des smartphones ? Essayez notre quiz.

Nokia Asha 205

Image 1 of 6

Nokia Asha 205 avec dual sim orange
Nokia Asha 205 avec dual sim orange

Crédit photos : Nokia


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur