AshleyMadison.com : les pirates ont bien diffusé les données personnelles de ses membres

RisquesSécurité
ashleymadison
3 20

Les pirates de The Impact Team ont décidé de publier sur des services de téléchargement des données personnelles liées aux 32 millions de comptes du site de rencontres extra-conjugales AshleyMadison.com.

Le groupe de cyber-pirates The Impact Team a mis sa menace à exécution, en rendant public des données personnelles dérobées au site Web de rencontres AshleyMadison.com.

En juillet dernier, ces hackers avaient affirmé avoir en leur possession des informations privées (vraies identités des client(e)s, profils physiques, coordonnées bancaires, photos…) des 37 millions de membres de cette plate-forme Internet spécialisée en « rencontres extra-conjugales discrètes ».

The Impact Team a ainsi publié sur plusieurs services de téléchargement pas moins de 9,7 Go de données personnelles issues de AshleyMadison.com, liées à 32 millions de comptes, correspondant, selon les pirates, à la totalité de la base de données du site de rencontres américain.

Les éléments de vie privée rendus disponibles concernant notamment des adresses personnelles, des numéros de téléphone, les préférences sexuelles des utilisateurs, mais rien sur leurs mots de passe.

Copyright : Wired.com
Copyright : Wired.com

Quel est le but poursuivi par ce groupe de hackers ? Il souhaite avant tout dénoncer les hommes qui cherchent des aventures extraconjugales (« ces salauds ») mais aussi les pratiques commerciales d’AshleyMadison.com (l’exploitation des données personnelles est perçue comme une arnaque).

Il exige également la fermeture d’AshleyMadison.com, mais aussi celle d’un autre site de rencontres, EstablishedMen.com, également propriété du groupe Avid Life Media, lancé en 2009 et consacré aux rencontres entre hommes riches et jeunes femmes en quête de bonnes fortunes…

En résumé, selon ces pirates, un « site de prostitution/trafic d’êtres humains pour que des hommes riches s’achètent du sexe ».

De son coté, Avid Life Media n’a pas manqué de réagir à cette publication de données.

« Cette action n’est pas le fait de hacktivistes, mais de criminels. C’est une agression illégale contre les membres d’AshleyMadison.com mais aussi contre tous les libres penseurs qui ont choisi de participer à des activités parfaitement légales en ligne », explique ALM dans un communiqué.

« Le ou les criminels impliqués dans cet acte se sont autoproclamés juges de moralité, jury et bourreau, en voulant imposer leur propre notion de la vertu à toute la société. »

 

Crédit image : Vitalez – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur