Ask.com introduit la reconnaissance vocale sur sa plate-forme Mobile Directions

Mobilité

Ask.com vient de dévoiler son nouveau service Click to Speak, un système de géolocalisation à commande vocale.

Ask.com vient d’ajouter gratuitement une fonction de reconnaissance vocale à son service Mobile Directions. Le service ‘Click to Speak’ est basé sur la technologie de Dial Directions, une société spécialisée dans les services géolocalisés à commande vocale.

La nouvelle fonction permet à l’utilisateur d’indiquer oralement sa position géographique et la destination de son choix et de recevoir l’itinéraire à suivre sur un appareil mobile connecté. Ce système permet d’éviter la lenteur, les erreurs et parfois même les problèmes de sécurité liés à la saisie d’adresses.

“La reconnaissance vocale est un autre moyen offert aux utilisateurs d’Ask.com Mobile pour obtenir exactement ce qu’ils cherchent, rapidement et simplement”, explique Doug Leeds, directeur des produits chez Ask.com. “Le nouveau service ‘Click to Speak’ est rapide, gratuit et précis et rend les itinéraires à pied ou en voiture aussi simples qu’un jeu d’enfant.”

Pour l’utiliser, l’usager doit cliquer sur la nouvelle option ‘Click to Speak’ sur le service Directions d’Ask.com Mobile. Il est ensuite invité à spécifier oralement sa position actuelle et sa destination en indiquant une adresse spécifique ou l’intersection la plus proche.

Quelques secondes plus tard, l’utilisateur reçoit un message texte contenant un lien vers l’itinéraire qui peut être affiché soit sous forme de liste classique, soit étape par étape, avec également la possibilité de choisir entre les itinéraires à pied ou en voiture.

“La reconnaissance vocale vient compléter naturellement le service Mobile Directions d’Ask.com”, souligne Amit Desai, co-fondateur et directeur de produit de Dial Directions. “La nouvelle technologie de géolocalisation vocale de Dial Directions offre une avancée remarquable par rapport à la saisie d’adresses sur les appareils mobiles.”

Le service lui-même est gratuit, mais l’appareil mobile doit disposer d’une connexion à Internet, auquel cas les frais d’opérateur et de données peuvent s’appliquer en fonction du contrat choisi par l’utilisateur.

(Traduction de l’article Ask.com adds speech-activated mobile directions de Vnunet.com en date du 4 janvier 2008.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur