Assistance virtuelle : Free relooke Eva

Cloud

Le fournisseur d’accès vient de refondre son assistance en ligne. Et d’améliorer Eva, son “automate intelligent”.

La belle Alice comme nouvelle assistante virtuelle eut offert un joli signe d’intégration… Mais c’est toujours Eva qui se charge de répondre à vos questions sur le site de Free. Une Eva qui vient d’être grandement humanisée par une équipe de développeurs de l’équipe Centrapel d’Iliad/Free (en charge de la hotline).

A l’heure où le FAI s’est fait remarquer en maintenant la facturation au prix fort de ses services d’assistance téléphonique, Eva offre une alternative en ligne – et gratuite – en termes d’assistance utilisateurs ou plutôt de “self-care” (auto-assistance).

Dites “Bonjour” à Eva, et celle-ci vous répondra : “Bonjour, je m’appelle Eva et je suis à votre service pour répondre à vos questions”. Répondez-lui “Merci” et elle répondra “Mais je vous en prie! Je suis là pour ça !”.

Plus sérieusement, à la question “je crois que j’ai un problème avec mon filtre ADSL”, Eva vous expliquera patiemment ce qu’est un filtre et dans quels cas ledit filtre est utile. Ou si vous avez affaire à une “panne d’internet” on ne peut plus classique, elle vous invitera à préciser votre question : “Qu’est ce qui ne marche pas ? Le boîtier ADSL, le boîtier HD de la Freebox V5 ou optique, le téléphone ou la télévision ?”.

Les questions peuvent donc être posées en langage naturel. Mais cet “automate intelligent” a une préférence “pour les phrases courtes” qu’il analyse “à partir de mots-clés préenregistrés”. Gardez-vous aussi de lui poser des questions farfelues comme “passer de la v3 à la v5”, une requête qui renvoie uniquement vers une fiche descriptive de la version 3 du modem de Free à l’heure où nous écrivons ces lignes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur