J’assure en co-voiturage : BlaBlaCar réserve une place à Axa

E-commerceMarketing
blablacar-axa

Les membres de BlaBlaCar pourront souscrire à des options d’assurance adaptées à la pratique du co-voiturage pour le conducteur et les passagers.

BlaBlaCar étoffe son écosystème de partenaires en s’associant avec Axa en Europe.

Le service phare de co-voiturage va proposer des nouvelles options gratuites d’assurance pour les marchés français et britannique pour démarrer.

Il s’agira d’une couverture additionnelle présentée comme une première dans le domaine de prédilection de BlaBlaCar. Au-delà de l’assurance habituelle et obligatoire du co-voitureur, deux options payantes seront promues.

Avec “Arrivée à destination garantie”, BlaBlaCar et Axa prennent le relais en cas “d’immobilisation” du véhicule lors d’un trajet en co-voiturage (panne) : dépannage, remorquage et acheminement du conducteur et des passagers à destination.

Avec “Prêt du volant à ses passagers”, si le conducteur prête le volant à un passager et qu’un sinistre responsable se produit (il provoque un accident), BlaBlaCar remboursera la sur-franchise “prêt de volant” du contrat du conducteur.

Même si celui-ci a souscrit une assurance auto hors Axa. Un service permanent d’assistance téléphonique est mis à disposition des co-voitureurs (7/7, 24h/24).

Pour plus de précisions sur les modalités de ces options, consultez la notice dédiée disponible qui reprend les clauses (fichier PDF).

Rappelons que le co-voiturage ne nécessite pas d’assurance spécifique pour le conducteur.

Aucune assurance automobile supplémentaire n’est requise vis-à-vis de tiers.

“Notre ambition est devenir l’un des assureurs leaders de l’économie collaborative et ce partenariat représente donc une étape stratégique”, a déclaré Frédéric Tardy, Directeur Marketing et Distribution du groupe AXA, cité dans le communiqué.

Parallèlement, le groupe d’assurance monte en puissance dans le digital à travers une direction dédiée qui supervise le développement d’un bouquet d’apps mobiles.

De l’autre côté, BlaBlaCar, qui a signé en juillet 2014 une levée de fonds record de 100 millions d’euros, a récemment signé un accord avec le gestionnaire d’infrastructures d’autoroutes Vinci.

(Crédit photo : Axa)

A revoir : Interview vidéo Frédéric Mazzella, CEO BlaBlaCar (LeWeb, décembre 2014) :

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur