Asus offre à ses ultrabooks une cure d’Ivy Bridge

Mobilité
Asus Zenbook Prime UX31A ultrabook

Au rendez-vous des ultrabooks de deuxième génération, Asus dope sa gamme Zenbook Prime à l’Ivy Bridge et mise sur la Full HD alliée au stockage hybride.

Les ultrabooks d’Asus honorent le rendez-vous auxquels les a conviés Intel et abordent sereinement le tournant de l’Ivy Bridge. Un renouvellement qui tombe à pic pour miser sur la commodité du stockage hybride allié à la Full HD.

Réunis sous l’égide de la gamme Zenbook Prime, les dénommés UX21A, UX31A et UX32A matérialisent une volonté de diversifier l’offre pour attaquer un maximum de segments de marché, du grand public aux entreprises.

Chef de file de cette armada encore imperméable à la convergence qui s’initie avec les terminaux mobiles (pas de contrôle tactile ni de 3G/4G en standard), l’UX31A se concentre sur des fondamentaux améliorés pour l’occasion.

Témoin cette dalle Full HD (1920 x 1080) de 13,3 pouces. La technologie IPS est de la partie. Sa qualité reconnue laisse escompter une expérience graphique plaisante avec le GPU HD 4000 intégré aux processeurs Core i-Series de nouvelle génération, gravés en 22 nm sur architecture Ivy Bridge.

Son châssis fait d’un alliage de magnésium et d’aluminium le portent à 1,3 kilo sur la balance, avec un module de 4 Go de DDR3-1600 et un SSD de 128 ou 256 Go.

La connectivité inclut par ailleurs 2 ports USB 3.0 ainsi que la déportation d’affichage via une interface HDMI ou un mini-VGA. Le sans fil est du ressort d’une carte Intel Centrino qui combine Bluetooth 4.0 et Wi-Fi 802.11n avec Wireless Display (WiDi).

Des caractéristiques également propres à l’UX21A, évalué à un peu plus d’un kilo en 11,6 pouces, toujours en Full HD, soit près de 200 ppp. Il n’est pas dit que tous les programmes s’adapteront à cette densité, tout particulièrement dans le restitution des polices de caractères.

Positionné en entrée de gamme, l’UX32A adopte la silhouette de l’UX31A jusqu’au format 13,3 pouces, mais cette similitude cache de subtiles différences, dont un panneau TN en 1366 x 768 points et un disque dur de 320 ou 500 Go.

Le SSD de 24 Go implémenté en parallèle remplit simplement l’office d’un cache. Asus annonce pourtant des prix au-delà des 1000 dollars HT (950 euros TTC). Le Coréen se range ainsi sous la bannière des constructeurs qui privilégient l’innovation aux rabais tarifaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur