Asus ZenFone AR à la fois compatible Tango et Daydream

MobilitéSmartphones
3 0

CES 2017 : Qualcomm a grillé la politesse à Asus en dévoilant les contours du ZenFone AR. Un smartphone placé sous le signe de la « réalité augmentée ».

Qualcomm a dévoilé – par inadvertance semble-t-il – les contours du deuxième smartphone compatible Tango (3D) avec l’Asus ZenFone AR, intégrant le processeur Snapdragon 821.

La confusion est liée à un possible couac par blog interposé puisque le fabricant high-tech taïwanais n’a pas encore officialisé le modèle. Asus a prévu une conférence de presse demain (4 janvier) dans le cadre du CES.

La contribution blog de Qualcomm a disparu des écrans mais l’information n’avait pas échappé parallèlement à Evan Blass, un journaliste de VentureBeat qui sort régulièrement des fuites sur les nouveaux modèles de smartphones via Twitter.

Tango, c’est le nom de la technologie 3D de Google intégrée dans des modèles de smartphones comme le Lenovo Phab2 Pro (basé sur le SoC Qualcomm Snapdragon 652) qui avait été lancé en juin.

Le ZenFone AR d’Asus, qui embarque le SoC (System on Chip) Snapdragon 821 de Qualcomm, sera donc le deuxième smartphone compatible Tango à sortir sur le marché.

Une puce que l’on retrouve aussi dans le modèle Asus ZenFone 3 et dans la gamme de smartphones Pixel de Google. 

Qualcomm apporte sa contribution à l’écosystème Tango en précisant que certains SoC (System on Chip) de sa gamme Snapdragon (652, 653, 820 et 821) supportent tous la technologie 3D mobile de Google, tout comme les futures puces des séries Snapdragon 800 et 600.

Mais il exite une grande différence avec le ZenFone AR : le nouveau smartphone d’Asus sera compatible à la fois Tango et « Daydream ready » du nom de la plateforme de réalité virtuelle de Google.

Ce qui devrait favoriser des expériences en immersion avec des apps de Google compatibles avec cet environnement VR comme Street View ou YouTube mais aussi avec des apps vidéo tierces comme Netflix, HBO et Hulu et des jeux sur mobile comme Fantastic Beasts, Where to Find Them, Need for Speed, Gunjack 2 et Lego BrickHeadz.

Même si Asus préfère promouvoir l’approche « réalité augmentée » plutôt que la dimension « réalité virtuelle » d’un point de vue marketing.

Calcul intensif facilité

Pour Qualcomm, il ne fait aucun doute que la présence de la solution graphique Adreno 530 intégrée dans le  ZenFone AR facilite le calcul intensif.

Le GPU apporte une amélioration de la puissance graphique de 40 % et une consommation d’énergie inférieure de 40 % par rapport à celui embarqué dans le Snapdragon 810.

Le DSP [puce de traitement du signal] Hexagon 680 intégré dans le SoC Snadpragon 821 joue un rôle important dans les capacités de traitement du nouveau smartphone ZenFone AR d’Asus.

Cette IP inclut une implémentation de Hexagon Vector eXtensions. Selon Qualcomm, « HVX est conçu pour traiter des charges de travail de calcul importantes pour des applications de traitement d’images telles que la réalité virtuelle, la réalité augmentée, le traitement d’image, le traitement vidéo et la vision par ordinateur. »

Tango : le projet 3D de Google se matérialise

Apparu en 2014, le Projet Tango est basé sur une technologie de captation 3D temps réel développée par l’équipe ATAP (Advanced Technology and Projects) de Google. Il permet d’effectuer un scan 3D en temps réel de l’environnement afin de le restituer sur l’écran de l’appareil mobile.

Pour y parvenir, le terminal mobile est bardé de capteurs (caméras et capteurs de profondeur) qui collectent des centaines de milliers de données par seconde afin de créer en temps réel un modèle 3D de l’environnement.

Les applications passent de la réalisation de vues 3D (d’objets ou bien de pièces) à la réalité augmentée pour le jeu vidéo en passant par l’aide au déplacement (dans un magasin, un bâtiment…).

(Crédit photo : @evleaks)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur