Athlon 750 MHz, c’est parti!

Mobilité

AMD a officiellement lancé, lundi 29 novembre, la version à 750 MHz de son processeur vedette. Le fondeur reprend la tête de la course à la puissance dans le monde PC.

Alors qu’il avait présenté début novembre une version 1 GHz de son Athlon, dérivé d’une puce standard refroidie à -40°C par Kryotech, AMD porte la fréquence maximale de ses Athlon de série à 750 MHz, tandis qu’Intel peine à livrer ses Pentium III à 733 MHz.

Ironie du sort, c’est Compaq qui a annoncé le premier la nouvelle puce d’AMD. Fuite organisée ou erreur de manipulation, le site du constructeur a présenté ses nouveaux Presario équipés de la puce dès le 25 novembre, jour férié aux Etats-Unis, révèle notre confrère britannique The Register. Il en coûtera 2500 dollars (environ 16 000 francs) pour un modèle Athlon 750 avec 128 Mo de mémoire et un disque dur de 27 Go. IBM devrait rapidement emboîter le pas à Compaq.

Fabriqué en technologie aluminium à 0,18 micron, comme les nouveaux Pentium III d’Intel (Coppermine), l’Athlon devrait apporter un niveau de performances supérieur à celui du Pentium III-733 d’Intel. C’est ce que laisse entendre le communiqué diffusé lundi 29 novembre par AMD. L’utilisation du 0,18 micron par le fondeur lui permet au passage de réduire la taille de la puce et d’améliorer ses marges.

Une fois n’est pas coutume, AMD se paie le luxe de positionner sa puce haut de gamme à un niveau de prix supérieurs aux tarifs d’Intel. L’Athlon 750 sera vendu 799 dollars pièce (environ 4900 francs) aux constructeurs, par quantité de 1000, alors que le Pentium III-733 a été introduit fin octobre à 776 dollars (environ 4700 francs). Intel devrait rapidement réajuster son offre pour réduire la marge de manoeuvre d’AMD. Reste à savoir si ce dernier saura produire assez de ses nouvelles puces. Une mention adressée aux investisseurs dans le communiqué rendu public par AMD souligne qu’il existe un risque que le fondeur soit pas en mesure de fournir “les quantités et les [fréquences] réclamés par les clients“.

AMD devrait conserver son leadership au moins jusqu’aux fêtes de fin d’année. Les observateurs estiment qu’Intel annoncera une puce à 800 MHz dans la première quinzaine de janvier. Mais AMD pourrait bien créer la surprise et devenir le premier fondeur à livrer des composants à 1 GHz dans la même période. A moins qu’il ne profite de son avance pour parvenir au gigahertz par étapes en contrant chaque annonce d’Intel par un modèle légèrement plus puissant de ses Athlon.

Lundi 29 novembre, AMD a également annoncé un K6-2 à 533 MHz. Vendue 167$ (environ 1000 francs), la puce vient livrer bataille avec le Celeron 500 d’Intel introduit en août dernier.

En savoir plus: AMD


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur