Au tour d’EasyConnect d’offrir le modem ADSL

Cloud

En toute discrétion, EasyConnect poursuit sa stratégie de séduction du grand public avec des tarifs plus en adéquation avec ceux du marché et deux de ses nouveaux forfaits ADSL offrant le modem USB. Mais la qualité de service reste la stratégie principale de la filiale d’EasyNet.

EasyConnect renouvelle son offre d’accès ADSL en direction des professionnels et particuliers exigeants. Le fournisseur d’accès propose une gamme de forfaits haut débit qui s’étend du 128 Kbits/s en émission (64 Kbits/s en réception) au 1 024/512 Kbits/s, en passant par le standardisé 512/128 Kbits/s. Si le prix de l’offre 512 Kbits/s passe de 50 à 44 euros, celui du 128 Kbits/s reste à 30 euros. Des tarifs globalement équivalents à ceux du marché. Quant au 1 024 Kbits/s, il reste encore onéreux à 118 euros/mois.

La nouveauté de l’offre, valable jusqu’au 30 septembre 2003, tient dans la gratuité des modems. Les packs Tranquillité (128 Kbits/s) et Rapidité (512 Kbits/s) sont désormais livrés avec des modems USB Sagem d’une valeur de 100 euros (selon le FAI). En revanche, les frais de mise en service de 75 euros sont à nouveau facturés. Ils restent offerts aux clients déjà équipés de modems et à ceux qui ont des besoins plus spécifiques. A savoir un modem USB et Ethernet pour le partage de l’accès Internet sur deux machines (proposé avec la formule Rapidité Plus), voire un modem routeur (pack Friends & Family). Mais les boîtiers de ces deux offres sont respectivement facturés 160 et 230 euros.

Objectif : la qualité de service

Le particulier s’interrogera judicieusement sur l’intérêt de ces offres qui ne se démarquent pas particulièrement de celles des FAI estampillés grand public et dont la tendance stratégique est plutôt à la baisse des tarifs. “Nous ne prônons pas une politique de parts de marché à outrance”, nous explique un porte-parole d’EasyConnect, “nous voulons offrir une alternative de qualité à nos abonnés et pouvoir conserver une relation privilégiée.” Et d’évoquer les 20 minutes d’attente à 0,34 euro par minute qu’infligent à leurs abonnés les services techniques de certains FAI grand public. “Nous voulons être là où il faut avec une prestation de qualité”, insiste-t-on. Mais avec une hotline à 0,15 euro par minute tout de même.

Mais les offres d’EasyConnect pourraient évoluer avant la fin de l’année. Aujourd’hui client de France Télécom pour la collecte des données sur la boucle locale, EasyConnect a bien l’intention de se tourner vers le dégroupage en s’appuyant sur sa maison mère, l’opérateur EasyNet. “Le dégroupage nous permettra surtout d’augmenter les débits et de baisser les tarifs”, explique-t-on sans donner plus de précision. Autre projet, une offre Wi-Fi pour la connexion sans fil. “Nous sommes en phase de test et ne préférons pas faire d’annonce prématurée tant que notre offre n’est pas techniquement valide.” Tranquillement mais sûrement, EasyConnect renforce sa stratégie pour durer dans le haut débit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur