Audiovisuel : France Telecom – Orange a du mal à écarter le sport et le cinéma

Cloud

L’opérateur télécoms s’accorde un an de répit pour trouver une voie de sortie concernant sa chaîne Orange Sport. Quant à un éventuel accord Canal + et Orange Cinéma Séries, ce sera plus long que prévu.

France TelecomOrange veut revoir sa stratégie de contenus audiovisuels pour favoriser la distribution plutôt que la production. Mais force est de constater que le désengagement sera plus lent que prévu.

Ainsi, l’opérateur accorde une année de répit à Orange Sport. Faute d’acquéreur à l’échéance 2012, la chaîne sportive sera fermée.

“Quand une chaîne perd 200 millions d’euros chaque année, c’est normal qu’ils ne soient pas beaucoup à se bousculer au portillon”, a déclaré Stéphane Richard, Directeur général du groupe France Telecom, dans les colonnes du Parisien.

Néanmoins, le patron de l’opérateur considère qu’il existe encore des options avec la Ligue de Football Professionnel et des “possibilités, notamment du côté de TF1 ou de Canal+”.

En 2008 (sous l’ère de son prédécesseur Didier Lombard), France Telecom – Orange avait acquis un droit de diffusion télé des matches de Ligue 1 sous certaines conditions à destination de ses abonnés haut débit pour une période de cinq ans échéance 2012).

Stéphane Richard attend visiblement le prochain appel d’offre de la LFP à propos du football en Ligue 1 pour trancher sur le cas d’Orange Sport.

Parallèlement, la LFP est officiellement candidate à la reprise d’un canal de la TNT payante, à côté de Canal + et TV Numeric. Le CSA devrait désigner le lauréat début 2011. Si la LFP l’emporte, la chaîne sportive d’Orange pourrait intégrer le projet…

Côté cinéma, il faudra aussi se montrer patient. France Telecom compte rapprocher le bouquet Orange Cinéma Séries (5 chaînes), lancé en octobre 2008, au groupe Canal Plus perçu comme l’acquéreur privilégié.

“Nous envisageons de fusionner dans une filiale commune notre chaîne Orange Ciné Max avec TPS Star”, a déclaré Xavier Couture, le directeur des contenus de France Telecom – Orange, dans un entretien accordé à La Tribune fin octobre.

Le représentant de l’opérateur évoque “un accord d’ici janvier 2011” mais il s’attend à un examen des autorités de la concurrence. Du coup, l’horizon ne pourrait finalement s’éclaircir avant fin 2011 “au plus tôt”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur