aufeminin.com ouvre son portail à MyLittleParis

Poste de travail
aufeminin-mylittleparis

Avec le rachat du site de bons plans MyLittleParis, aufeminin.com accélère son expansion en ligne et prend pied dans l’univers du commerce électronique.

Au 1er janvier 2014, le portail français aufeminin.com* – détenu à 82,25% par le groupe d’édition allemand Axel Springer – possèdera 60% du capital de MyLittleParis.

Cette société fondée en 2008 par Fany Péchiodat a démarré son activité avec une newsletter de bons plans (mode, beauté, loisirs, shopping…) destinée aux Parisiennes.

Elle a depuis lors développé un site Web, investi les réseaux sociaux et décliné ses services dans d’autres villes (Lyon, Marseille), tout en segmentant son offre en thématiques (‘Wedding’, ‘Kids’, etc.) pour finalement se positionner sur le marché masculin avec la rubrique ‘Merci Alfred’.

Basé pour partie sur des formats publicitaires intégrés, son modèle économique s’appuie aussi sur le s-commerce, avec une formule d’abonnement mensuel à des box qui compte 70 000 clientes, essentiellement en France, mais aussi au Japon.

MyLittleParis, qui emploie aujourd’hui une quarantaine de salariés, revendique 1 million d’abonné(e)s à sa newsletter et se dit ‘rentable’, prévoyant un chiffre d’affaires de plus de 14 millions d’euros sur l’année 2013, contre 8,3 millions en 2012.

Fany Péchiodat, qui restera à la tête de l’entreprise après son passage dans le giron d’aufeminin.com, résume, dans un communiqué émis le 20 novembre 2013 : “L’addition de nos forces va nous permettre de continuer à grandir en France comme à l’international“.

Ce rapprochement aboutira au lancement d’un pôle commun d’innovation, mettant notamment à contribution le réseau de ‘spotters’ de MyLittleParis et le LAB ‘womenology’ d’aufeminin.com.

Sur le volet financier, aufeminin.com montera progressivement à 100% du capital de MyLittleParis.

Une partie du solde (10%) sera en l’occurrence acquis à l’horizon 2015, en numéraire, pour un montant lié à l’évolution de l’Ebitda (résultat brut dont on déduit les frais généraux).

Les 30% restants seront absorbés en 2017-2018, principalement sous forme de titres aufeminin.com.

* Leader européen de la presse féminine en ligne, aufeminin.com exploite des sites comme Teemix (dédié aux adolescents), Joyce (produits de luxe), Marmiton (gastronomie) et Santé-AZ. En septembre 2013, son audience comptait 12,9 millions de visiteurs uniques selon Médiamétrie (contre 163 000 pour MyLittleParis).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les sites de petites annonces en ligne ?

Crédit photo : Goodluz – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur