Augure rachète Wisemetrics : le big data intégré dans l’e-influence

CRMMarketingSocial Media
augure-wisemetrics
2 3

Augure va affiner son expertise sur les relations influenceurs avec Wisemetrics, éditrice d’une solution qui permet d’explorer les réseaux sociaux en ayant recours au big data.

Après avoir bouclé une levée de fonds de 15 millions d’euros, Augure vient de procéder à l’acquisition de la start-up française Wisemetrics.

L’éditeur du logiciel de relations influenceurs s’empare de l’outil de social analytics Wiselytics. Le montant de la transaction n’est pas communiqué.

Augure déclare qu’il renforce son expertise en matière de big data associé à l’exploitation des réseaux sociaux. Ce qui lui permettra de consolider sa plateforme e-influence destinée aux professionnels de la communication et du marketing.

Wisemetrics est une start-up fondée mi-2012 en région parisienne par une belle équipe : Stéphane Allard (ex -IBM), Benjamin Gélis, Benjamin Lan Sun Luk et Benjamin Rey (ex-ingénieur de recherche chez Yahoo).

Elle a vocation à aider les marques à améliorer leur performance sur les réseaux sociaux. Son produit phare s’appelle Wiselytics, un outil gratuit et populaire d’analyse sur Facebook. Il est adopté par des marques notoires comme Microsoft, BMW, Mc Donald’s ou Starbucks pour développer la dimension d’engagement avec les clients et les consommateurs.

L’équipe de Wisemetrics va rejoindre celle d’Augure dans Paris intra muros.

« Wisemetrics produit des technologies permettant aux marques d’améliorer leur productivité et leurs performances ‘organiques’ sur les réseaux sociaux », déclarait Stéphane Allard, interviewé par ITespresso.fr en août 2014.

« En résumé, Wisemetrics recommande les canaux sur lesquels il faut publier, prédit les performances des contenus avant publication et optimise le timing et la fréquence de publication. »

« L’expertise de Wisemetrics [va] nous permettre de donner encore plus de sens aux milliards de données que nous collectons chaque jour sur les interactions entre les influenceurs, les marques et leurs audiences », commente Michael Jais, P-DG d’Augure cité dans le communiqué annonçant le rapprochement.

L’éditeur acquéreur recense 20 000 utilisateurs réguliers de sa solution dans 1500 entreprises clientes (dont Nestlé, Renault-Nissan, Publicis, L’Oreal, Louis Vuitton ou Renault).

Il dispose d’un effectif de 120 personnes réparties sur quatre implantations physiques (Paris, Madrid et Girona en Espagne et New York). Son chiffre d’affaires s’est elevé à 9 millions d’euros en 2014.

Fin mars, Augure a réalisé une levée de fonds de 15 millions d’euros auprès d’un bouquet de fonds : Serena Capital, Ventech, OTC Agregator, et Amundi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur