Australie : l’incompatibilité 4G du Nouvel iPad a un prix pour Apple

4GMobilitéRégulationsTablettes
nouvel-ipad-apple-tablette-mini-ipad

Accusé de publicité mensongère, Apple paie l’incompatibilité de son Nouvel iPad avec les réseaux 4G en Australie. Elle privilégie une voie à l’amiable avec les autorités locales de la concurrence.

Apple paie cash la compatibilité hasardeuse de son Nouvel iPad avec les réseaux 4G en Australie.

Assignée en justice pour publicité mensongère à cet égard, la “Marque à la pomme” s’en tire à bon compte avec les autorités de la concurrence.

Elle coupe court à la procédure initiée à son encontre, au prix d’une amende de 1,77 million d’euros.

Cet accroc sur le front de la 4G avait significativement perturbé le lancement australien de la coqueluche des tablettes numériques.

Les premiers clients sur place avaient obtenu leur sésame le 16 mars au matin et avaient déchanté dans la foulée.

Les intéressés s’étaient retrouvés dans l’impossibilité de se connecter aux réseaux mobiles locaux, notamment celui de l’opérateur télécoms national Telstra et dans une moindre mesure celui de son concurrent Vivdwireless.

Sous la pression des associations de défense des consommateurs, l’Australian Competition and Consumer Commission (ACCC) avait sur-le-champ signifié à Apple son intention d’ouvrir une procédure judiciaire.

Elle ne cachait pas son intention d’interdire purement et simplement la commercialisation de la tablette incriminée.

Il était par ailleurs exigé que les mentions sur l’emballage du New iPad soient rectifiées en conséquence.

Une demande qui devait s’assortir d’une compensation financière, tout particulièrement à l’adresse des acheteurs de la première heure.

Apple s’était partiellement exécuté, se proposant d’indemniser les clients qui s’estimaient lésés.

Tout en déployant en parallèle des affiches dans les points de vente locaux pour mentionner cette incompatibilité, quand bien même il était précisé sur son site Internet que la 4G ne fonctionnait qu’au Canada et aux Etats-Unis.

La boîte du produit n’a en revanche pas bougé d’un iota. La “marque à la pomme” a déclaré pour sa défense que le Nouvel iPad est bel et bien compatible avec certains spectres LTE qu’exploite Telstra, en l’occurrence les fréquences à 700 MHz et 2,1 GHz, en vigueur aux Etats-Unis.

Mais l’enquête subséquente a démontré que l’opérateur national se concentre sur le 1,8 GHz, quand Vividwireless privilégie la technologie WiMax à 2,3 GHz.

Le verdict devait tomber la semaine prochaine. Mais Apple a opté pour les négociations à l’amiable, selon The Australian.

Ce que l’Australie a déploré s’est également vérifié en Europe.

Certains utilisateurs ont en outre critiqué la portée du Wi-Fi et l’échauffement excessif de la batterie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur