Aux Etats-Unis, la FCC accepte la fusion de Sprint et Clearwire

Mobilité

Feu vert pour le nouveau réseau WiMax américain malgré les objections de l’opérateur AT&T pour empêcher l’arrivée d’un concurrent.

La FCC (Federal Communications Commission) a donné son accord pour la fusion entre Sprint Nextel et Clearwire Corporation, pour la création d’un nouveau réseau WiMax américain. Les deux sociétés vont maintenant former le groupe Clearwire pour apporter le réseau WiMax aux villes du territoire américain.

La nouvelle société appartiendra à Sprint à hauteur de 51% et à Clearwire pour 27%. Les 22% restant seront partagés entre Google, Intel, Comcast, Time Warner et Bright House Networks, qui ont payé des milliards pour leur part.

“La Commission a donné son accord pour cette transaction à condition que Sprint Nextel s’engage à retirer ses demandes d’aides coûteuses au service universel fédéral sur une période de transition de cinq ans, et à utiliser les comtés pour la mesure de conformité aux règles E911 de la Commission concernant la précision de localisation sur les technologies portables”, a déclaré la FCC dans ses conclusions.

Le vote de la FCC a été de 5-0 en faveur de ces plans, malgré les objections d’AT&T, qui a tenté d’empêcher cet accord. AT&T dispose de l’un des plus grands réseaux 3G des Etats-Unis.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 5 novembre 2008 et intituléFCC green lights Sprint Clearwire merger.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur