Avast met la main sur l’éditeur de CCleaner

EntrepriseFusions-acquisitionsSécurité
avast-piriform

La société britannique Piriform, à l’origine de l’outil de nettoyage CCleaner, tombe dans l’escarcelle de l’éditeur tchèque Avast.

Va-t-on voir arriver, sur l’interface de CCleaner, des publicités pour les produits Avast ?

La question est soulevée sur les forums communautaires de l’éditeur de logiciels antivirus, qui vient d’annoncer avoir acquis la firme londonienne Piriform, à l’origine de cet outil de nettoyage aux 130 millions d’utilisateurs.

Avast ne communique pas le montant engagé dans la transaction, mais assure que la marque CCleaner sera conservée, aux côtés notamment d’AVG Tune Up, issue d’une autre opération de croissance externe (1,3 milliard de dollars déboursé pour s’offrir AVG voilà un an).

Né en 2004, Piriform avait lancé CCleaner la même année, d’abord sur Windows XP. Depuis lors, l’outil a été décliné sur Mac (en 2012) et sur Android (en 2014), sans certaines fonctionnalités prises en charge uniquement sur les OS de Microsoft, à l’image de la défragmentation.

À l’offre de base, gratuite, s’ajoutent des formules payantes – à 19,95 et 39,95 euros – qui incluent notamment le nettoyage du navigateur (historique, cookies, données de formulaires…), du système (journaux, documents récents, cache DNS, fichiers temporaires…) et du registre (contrôle ActiveX, DLL, polices, icônes…).

Piriform a également développé une édition cloud et une mouture utilisable à l’échelle d’un réseau d’entreprise, à partir de 10 postes.

Son catalogue comprend trois autres logiciels : Defraggler (défragmentation) et Recuva (restauration de données) lancés tous deux en 2007, ainsi que Speccy (analyse hardware), disponible depuis 2009. Autant de fonctionnalités intégrées dans la version « Plus » de CCleaner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur