Avec le G450, Toshiba propose un téléphone modem 3G+ lecteur MP3 intégré

Mobilité

Le catalogue de Toshiba en matière d’ultra mobilité s’enrichit de nouveaux Portégé G450, G910 et G710.

En marge de sa nouvelle gamme d’ordinateurs portables présentés à la presse vendredi 18 janvier, Toshiba investit également les champs de l’ultra mobilité avec un smartphone PDA à la BlackBerry, un smartphone et un téléphone-modem au design plutôt inédit.

Le Portégé G450 constitue le premier téléphone modem du constructeur. Ce petit téléphone grand comme une barre chocolaté (il ne fait pas 10 cm de longueur pour 3,6 de large et 1,6 d’épaisseur) intègre un modem supportant la 3G/3G+ (HSDPA), le GPRS et l’Edge. Associé à son interface USB, il pourra servir de modem sans fil haut débit à n’importe quel ordinateur portable (à condition de posséder un abonnement data). Téléphone, terminal SMS, modem haut débit… le G450 servira également de lecteur MP3 et dispose de 160 Mo d’espace disque. Ce qui peut paraître peu pour l’usage de contenus multimédia mais Toshiba promet de faire évoluer le combiné dans ses prochaines génération. En attendant, Toshiba serait en cours de négociation avec les opérateurs pour qu’ils intègrent l’appareil à leurs forfaits de téléphonie. Sinon, le G450 sera disponible en mars prochain pour 199 euros.

Un PDA à la BlackBerry bon marché Pour des besoins plus professionnels, on se tournera vers le G910, un modèle de smartphone qui s’ouvre à la manière d’un livre pour laisser découvrir un large écran de 800 x 480 pixels et un clavier intégral. Designé pour l’Europe, le G910 gère tous les réseaux sans fil 2G, 3G/3G+ et Wi-Fi et intègre un récepteur GPS, un capteur numérique de 2 mégapixels ainsi qu’un lecteur d’empreinte numérique pour sécuriser l’accès. Le tout est motorisé par Windows 6. Ce terminal professionnels est annoncé pour avril au doux tarif de 600 euros (hors forfait mobile). Entre les deux terminaux, on trouvera le G710, un smartphone PDA qui ne cache pas son inspiration des célèbres terminaux Blackberry : monobloc, clavier complet et écran relativement confortable (320 x 240 pixels) et même jusqu’au trackball qui facilite la navigation dans les menus de Windows Mobile 6. A part un récepteur GPS, le G710 ne se distingue pas par son innovation mais par le prix : 249 euros (à partir de mars). Mais pour atteindre une telle économie, Toshiba a dû faire l’impasse sur le WiFi, et la 3G/3G+. Seul le GPRS et l’Edge sont proposés. Toshiba voudrait plus concurrencer l’iPhone d’Apple que les BlackBerry de RIM qu’il ne s’y prendrait pas autrement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur