Avec le K7, AMD cible les PC professionnels

Mobilité

Pour la première fois, AMD concurrencera Intel sur le terrain des stations de travail et des serveurs.

A l’occasion du Microprocessor Forum qui se tient actuellement à San Jose en Californie, Advanced Micro Devices (AMD) a longuement présenté le K7 qui inaugurera la gamme de processeurs de septième génération du fondeur. Destinée aux stations de travail, aux serveurs et PC hauts de gamme, la nouvelle puce supportera les architectures multiprocesseurs ce qui est une première pour AMD. Elle se placera de fait en concurrence avec le Tanner, le successeur annoncé du Xeon d’Intel.

Gravé en 0,25 micron, le K7 sera d’abord cadencé à 500 MHz et pourra atteindre 1 GHz en l’an 2000. Il intègrera un jeu d’instructions supplémentaires dédié à la 3D baptisé 3Dnow! (le Tanner supportera un autre jeu d’instructions baptisé Katmai New Instructions ou KNI). Il utilisera le Slot A qui est utilisable par les processeurs Alpha tandis que le Tanner utilisera le Slot 2 du Xeon. Son bus système qui s’appuiera sur le bus Alpha EV6 développé par Digital tournera d’abord à 200 MHz et pourra monter à 400 MHz par la suite. Les premiers modèles auront une mémoire cache de second niveau de 512 Ko qui pourra monter jusqu’à 8 Mo. Le lancement est prévu à la mi-1999.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur