Avec le rachat de Reactivity, Cisco veut étoffer ses services XML

Cloud

Le groupe d’équipement réseaux télécoms veut monter en puissance sur le volet
des architectures orientées services (SOA).

Cisco a annoncé l’acquisition de la société californienne Reactivity pour un montant global de 135 millions de dollars.

La société privée développe des passerelles XML et des systèmes permettant aux services informatiques de déployer, sécuriser et accélérer les services XML et Web, et notamment les architectures orientées services (SOA).

L’outil appliance permet au réseau d’entreprise d’identifier le trafic XML afin de favoriser la gestion centralisée des utilisateurs (provisioning) et le contrôle de version (versioning), ainsi que la médiation entre normes (standards mediation dans l’article original).

Ces tâches sont normalement exécutées sur un serveur, ce qui se traduit généralement par une augmentation du trafic et par une latence du réseau. En offrant des translations automatiques entre normes, le système facilite le déploiement de nouveaux services.

La norme XML est une technologie-clé pour la constitution de services basés sur réseaux, tels que les architectures orientées services. Elle fournit des métadonnées, c’est-à-dire des données sur des données, qui offrent aux applications et aux services un moyen standard d’identifier un signal sans avoir à se référer au message en tant que tel.

Cisco a présenté cette acquisition comme une confirmation de son engagement à la stratégie dite Application Networking Services. Le groupe leader de solutions réseau cherche aujourd’hui à transformer le trafic réseau de telle sorte qu’il tienne davantage compte de l’application qu’il dessert, afin d’offrir aux données différents degrés de sécurité et de priorité.

Fondée en 1998 dans la Silicon Valley, la société Reactivity compte un effectif de 56 employés.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 22 février 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur