Avec le Radeon 8500, ATI répond au GeForce de nVidia

Mobilité

ATI a annoncé trois nouveaux processeurs graphiques. Disponibles en septembre prochain, les Radeon 8500 et 7500 visent les joueurs exigeants et l’entrée de gamme de qualité. Le Fire GL 8800 se destine aux stations de travail graphiques. Le Radeon 8500 et le Fire GL 8800 sont les premiers processeurs optimisés pour DirectX 8.1.

On attendait le Radeon 2. ATI nous gratifie finalement de trois nouveaux processeurs graphiques : Radeon 8500, Radeon 7500 et Fire GL 8800. Annoncées pour la fin septembre, les cartes graphiques à base de Radeon 8500 bénéficieront de 64 Mo de mémoire vive DDR, d’une sortie TV/vidéo, d’une interface DVI (pour les écrans plats LCD), et d’une solution dual-head pour connecter deux écrans. Ce modèle haut de gamme supporte, bien entendu, les dernières innovations d’ATI en matière de rendu 3D, à savoir le Smartshader et le Truform qui – associés à DirectX 8.1 que Microsoft livrera avec Windows XP – offriront en temps réel des images de synthèse toujours plus réalistes (voir édition du 18 juillet 2001). Le Radeon 8500 supporte également l’OpenGL 1.3. Interfacé en AGP 2X/4X, le 8500 permet d’atteindre la résolution de 2 048 x 1 536 en 32 bits. Cette carte haut de gamme est proposée à 399 dollars (environ 2 900 francs ou 440 euros).

Basée sur le Radeon 256, la 7500 s’affiche comme une carte d’entrée de gamme à 199 dollars (environ 1 450 francs ou 220 euros). Elle bénéficie tout de même de 64 Mo de mémoire DDR, d’une sortie TV, DVI et de la gestion du double écran (avec le logiciel Hydravision) pour une résolution de 2 048 x 1 536 en 32 bits. Côté gestion de la 3D, la Radeon 7500 supporte DirectX 8.0 et OpenGL ainsi que les technologies maison Charisma Engine, Pixel Tapestry et Hyper Z. La carte devrait également arriver dans les rayons en septembre prochain. Enfin, destinée aux stations de travail pour les graphismes de type CAO/DAO, la Fire GL 8800 est également dotée de 64 Mo de DDR, d’un connecteur DVI mais ne possède pas de sortie TV. Comme la Radeon 8500, la Fire GL 8800 est optimisée pour DirectX 8.1 et OpenGL ainsi que le Smartshader et le Truform. Le prix de cette carte – disponible à partir d’octobre et qui entre directement en concurrence avec les modèles Quadro de nVidia – n’a pas été précisé. Signalons que ce dernier présente actuellement au Siggraph 2001 de Los Angeles le Quadro2 Go, une version mobile de son processeur graphique destiné aux applications professionnelles.

Radeon contre GeForce

Avec ses nouveaux modèles grand public, ATI espère récupérer les parts de marché que nVidia a su lui ravir ces dernières années avec le GeForce notamment. Selon le cabinet Mercury Research, ATI détiendrait 27 % des parts de marché des cartes vidéo contre 53 % pour nVidia. Le constructeur canadien pourrait bien y parvenir. En termes de performances, le Radeon 8500 n’a en tout cas pas à rougir de la puissance du GeForce 3. Selon le site Tom’s Hardware.com, au test 3D Mark, la carte d’ATI dépasse (de peu) le GeForce 3 en résolution 1 024 x 768 et frôle les performances de la puce de nVidia en 1 600 x 1 200. En fait, les tests révèlent que plus on monte en résolution, plus le Radeon 8500 se laisse dépasser. Reste que le prix est, pour le moment, à peu près équivalent dans les deux cas (autour des 3 000 francs). En laissant à d’autres la fabrication des cartes vidéo (comme nVidia qui ne produit que le processeur), ATI pourrait accélérer la fréquence de sortie de ses nouveautés. Et améliorer sa position face au leader.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur