Avec le XPS One, Dell aborde à son tour le marché des “PC tout-en-un”

Mobilité

Dell marche sur les traces d’Apple et Gateway en proposant un ordinateur complet embarqué derrière un écran LCD 20 pouces.

L’iMac d’Apple fait des émules. Chez Dell notamment. Le constructeur texan vient de lancer son premier ordinateur “tout-en-un”. Il s’agit du XPS One, un PC qui, derrière son écran plat, embarque l’unité centrale, les enceintes, ainsi qu’une webcam et un micro intégrés.

Seuls le clavier et la souris restent autonomes (comment faire autrement?). Mais leur interface sans fil (en technologie Fréquence Radio) réduit à un seul la présence des câbles : celui de l’alimentation (hors périphériques modem/routeur, imprimantes, etc.).

Le format compact du XPS One n’enlève rien à une configuration relativement aboutie : écran LCD 20 pouces, processeur Intel Core 2 Duo (E4500 à 2,20 GHz ou E6550 à 2,33 GHz selon les configurations) et le chipset G33 avec 2 Go de mémoire vive et disque dur de 250 à 500 Go selon le modèle.

Aux États-Unis et Japon uniquement

L’iMac d’Apple fait des émules. Chez Dell notamment. Le constructeur texan vient de lancer son premier ordinateur “tout-en-un”. Il s’agit du XPS One, un PC qui, derrière son écran plat, embarque l’unité centrale, les enceintes, ainsi qu’une webcam et un micro intégrés.

Seuls le clavier et la souris restent autonomes (comment faire autrement?). Mais leur interface sans fil (en technologie Fréquence Radio) réduit à un seul la présence des câbles : celui de l’alimentation (hors périphériques modem/routeur, imprimantes, etc.).

Le format compact du XPS One n’enlève rien à une configuration relativement aboutie : écran LCD 20 pouces, processeur Intel Core 2 Duo (E4500 à 2,20 GHz ou E6550 à 2,33 GHz selon les configurations) et le chipset G33 avec 2 Go de mémoire vive et disque dur de 250 à 500 Go selon le modèle.

Aux États-Unis et Japon uniquement

Pour le moment disponible au Japon et dans la patrie de Michael Dell uniquement, le XPS One est commercialisé entre 1 500 et 2 400 dollars. Des tarifs supérieurs, pour l’entrée de gamme, à ceux de l’iMac d’Apple qui démarre à 1 200 dollars. Mais Dell vise probablement plus à concurrencer Gateway qui propose le One ZX190 à partir de 1 500 dollars également. Aucune date n’est annoncée pour un éventuel lancement européen. En tout cas, rien ne semble prévu pour les fêtes de fin d’année. Dommage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur