Avec OfficeScan 8.0, Tren Micro s’attaque à la réputation des sites web

Cloud

L’éditeur de solution de sécurité introduit un nouveau niveau de protection
réseau basé sur “l’honnêteté” des services en ligne.

Trend Micro, société spécialisée en solutions de sécurité réseau, vient d’annoncer la disponibilité de OfficeScan 8.0, une suite antivirale destinées aux entreprises. Pour le moment distribué en version anglaise, le produit devrait être décliné en français d’ici fin septembre.

Cette nouvelle version innove par l’intégration d’une technologie de réputation dynamique des sites Web qui vise à renforcer la navigation Internet en limitant l’accès aux services jugés dangereux. “C’est la seule solution corporate à intégrer ce type de technologie”, soutient Raimund Genes, président de Trend Micro Europe, que Vnunet.fr vient de rencontrer.

Les antivirus ne peuvent pas arrêter tous les malwares

OfficeScan 8.0 entend pallier les défaillances des technologies basées sur les seules analyses des mails et fichiers entrants sur la base des signatures virales ou même des technologie heuristiques de surveillance comportementales des agents malveillant. “Des centaines de malwares sont créés chaque jour, les antivirus ne peuvent pas tous les arrêter, même avec des technologie heuristiques”, affirme le dirigeant.

Pour répondre aux besoins toujours grandissant des entreprises en matière de protection virale et des attaques de tout type, Trend Micro a mis en place un système d’analyse en quasi temps réel des sites Web afin d’en déterminer le niveau de dangerosité. En combinant plusieurs techniques d’analyse (présence de redirection, domaine nouvellement créé, plage d’adresse IP, présence de serveur de mail, etc.), l’éditeur se dit en mesure d’interdire à l’utilisateur en entreprise (souvent moins regardant aux risques d’infection de son poste professionnel que personnel) l’accès aux sites jugés dangereux. Et éviter ainsi une quelconque infection due à une faille système ou au téléchargement d’un fichier infectieux. Autrement dit, Trend Micro s’assure de l’honnêteté du service en ligne avant d’en autoriser l’accès par ses clients.

Réseau mondial de 400 serveurs

La mise en place de la solution de réputation des sites Web passe par une architecture externalisée de 400 serveurs répartis en Europe et en Asie essentiellement. Selon Raimund Genes, l’entreprise a investi 75 millions de dollars dans ce centre d’analyse qui traite 2 milliards de visites par jour et gère 300 millions de noms de domaines. Ce “nuage” de sécurité (The Cloud) vient également renforcer la sécurisation des connexions pour les employés en situation de mobilité et, donc, en dehors du réseau de l’entreprise.

OfficeScan 8.0 vient ajouter une nouvelle couche de sécurité selon la stratégie Total Web Protection qui consiste à compléter les solutions existantes pour renforcer la fiabilité du réseau. La réputation des sites web s’ajoute donc aux solutions anti malware, spyware, viruses et autres rootkit prises en charge par OfficeScan. La mise à jour est gratuite pour les clients sous licence OfficeScan de Tren Micro. Pour les nouveaux clients, la nouvelle suite de sécurité est proposée à partir de 26,06 dollars pour 1 001 postes. Trend en profite pour annoncer que OfficeScan 8.0 est la première solution d’entreprise de ce type à bénéficier de la certification Windows Vista, y compris pour les versions 64 bits.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur