Avec Samsung, SFR veut des parts de tarte aux pommes

Mobilité

Il a la couleur, l’écran tactile, et la forme de l’iPhone, voici le nouveau smartphone de Samsung. Le Player Addict 16 Go sera commercialisé en exclusivité par SFR.

SFR se place en concurrence directe d’Orange et de l’iPhone 3G. Son arme, le smartphone de Samsung : le Player Addict également connu sous les noms E900 et Omnia. Ecran tactile, système d’exploitation Windows Mobile, navigateur Opéra pour le surf Internet, 16 Go de mémoire embarquée, appareil photo de 5 Mégapixels, compatible 3G+, voilà pour les spécifications de ce concentré de technologie multimédia.

Avec ce terminal et toute la collection “Player”, Samsung affiche clairement son ambition de devenir “LE fabricant des produits tactiles en France”, comme l’a déclaré Philippe Barthelet, vice-président Télécom et IT de Samsung France lors d’une conférence de presse.

L’interface du Player Addict a été développée spécifiquement avec SFR pour y inclure les services de l’opérateur. Une série de widgets (ou raccourcis dynamiques), sur le côté gauche de l’écran, permettent d’accéder, en un clic, aux six principales fonctionnalités : le surf, les jeux Gameloft, le GPS (SFR Find & Go avec les Pages jaunes et des alertes radars), le courrier électronique (SFR Mail Mobile), la télévision, la musique et Messenger by SFR, le client de messagerie instantanée Windows Live Messenger dédié.

Une version du Player Addict 16 Go et “Full black” exclusive pour SFR

SFR commercialisera le Player Addict en exclusivité dans sa version 16 Go et “Full black”. Comptez 199 euros avec souscription à un abonnement ou en prépayé. Avec ce smartphone, SFR ne prévoit pas d’offre spécifique pour les entreprises. Il cible une clientèle grand public (en n’oubliant pas les professionnels qui peuvent élargir l’utilisation personnelle de leur terminal à leur besoin métier). L’opérateur pense particulièrement aux très petites structures et aux professions libérales.

Actuellement, SFR compte un million de clients Internet Mobile sur ses offres Illimythics et Pass surf. Ils naviguent 200 minutes par mois sur le Net à partir de leur téléphone portable. Des résultats encourageant pour l’opérateur qui profite de la rentrée pour développer ses services Web avec le portail Ma Sfere, qui sert de passerelle entre le PC et le mobile.

Les clients SFR y retrouveront tous leurs messages, textes (SMS, MMS, e-mails) ou vocaux, leur contenu vidéo, photo, musique et leurs contacts. Un dernier service largement inspiré des profils des réseaux sociaux avec l’affichage de l’humeur du moment, et une fonction de géolocalisation. Les capacités de stockage qui devraient augmenter dans les prochains mois sont de 2 Go pour les messages et de 1 Go pour le dossier des contenus.

Ma Sfere, le portail web pour les abonnés

Le but de Ma Sfere sera d’accompagner les abonnés sur tous leurs terminaux numériques, PC, smartphone, ultra-portable… SFR a d’ailleurs annoncé avoir commercialisé plus de 60 000 Eee-PC d’Asus à ce jour. “Nous avons également été les premiers à sortir une clé 3G+ USB, plug and play destinée au grand public”, a rappelé Jean-Marc Tasseto, directeur général grand public et marketing chez SFR. “Nous en avons vendues 100 000 et comptons autant d’abonnés aux forfaits Internet 3G+. Cela représente une multiplication par huit du trafic de données sur nos réseaux en l’espace d’un an”.

Le développement de son réseau 3G et 3G+ reste un axe de travail majeur de l’opérateur. Avec un débit pouvant atteindre les 3,6 Mo par seconde, il couvre 70% de la population française. SFR promet le déploiement de la technologie HSUPA (High speed uplink packet access) sur tout le réseau 3G et 3G+ cet automne. Un pas de plus vers le très haut débit mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur