Avec Talos, l’Europe veut devenir la championne des supercalculateurs

Cloud

Cinq groupes industriels lancent le projet européen Talos pour développer de
nouvelles solutions en matière de calcul haute performance.

Accélérer le développement de nouvelles solutions de calcul haute performance (HPC) destinées aux grands centres de calcul en Europe. Tel est l’objectif que se sont fixés Bull, le CEA (Commissariat à l’énergie atomique), le HLRS (Centre national de calcul haute performance d’Allemagne), Intel et Quadrics (un fournisseur de solutions de réseaux hautes performances) à travers la création de l’alliance Talos (Technologies for Advanced Large scale Open Supercomputing).

Talos visera deux objectifs principalement : relever les défis technologiques posés par les grands centres de calcul et la gestion de grands volumes de données structurées; et fournir expertise et outils à la recherche et aux industries. Pour y parvenir, les cinq partenaires devront mettre au point de nouvelles solutions de calcul, tant matérielles que logicielles.

Se positionner sur le marché du calcul haute performance

Les développements de Talos seront en partie soutenu par le programme européen Seventh Framework Program (FP7) ou Septième programme cadre (7ePC). Adopté le 18 décembre 2006 par le Conseil européen, le FP7 couvre la recherche et le développement technologique pour la période 2007 – 2013 et les activités de recherches nucléaires (Euratom) jusqu’en 2011.

Le programme est doté de 53,2 milliards d’euros sur sept ans. Le budget le plus important à ce jour (près de trois fois supérieur à celui du FP6) alloué à la recherche technologique qui souligne l’ambition de la Commission européenne à investir dans l’économie de la connaissance. On ignore pour le moment quelle part de ce budget reviendra à Talos.

Avec Talos, l’Europe cherchera à se positionner durablement sur le marché du calcul haute performance, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui même si le secteur R&D se veut dynamique. Un dynamisme qui passe par la coopération et les échanges. C’est pourquoi Talos accueillera tous les acteurs prêts à s’investir dans la recherche dédié au calcul haute performance aux côtés des cinq groupes industriels fondateurs de l’alliance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur