Avec Windows Live Messenger, Microsoft veut rivaliser avec Skype

Cloud

L’outil qui succède à MSN Messenger sort en version finale. C’est la première vraie application de la stratégie “Live” de l’éditeur.

Microsoft a mis en ligne la version finale du logiciel Windows Live Messenger, qui succède à MSN Messenger, le célèbre outil de messagerie instantanée qui compte pas moins de 240 millions d’utilisateurs.

Cette nouvelle version inclut de nouvelles fonctionnalités. Live Windows Messenger offrira notamment des services de téléphonie VoIP avec possibilités d’appels de PC à PC ou de PC à téléphone. Avec ses 100 millions d’utilisateurs uniques, Skype s’était imposé comme le précurseur dans ce domaine.

Les deux services fonctionnent sur le principe d’un compte utilisateur provisionné et facturé au temps passé de communication. Le mois dernier, Skype a décidé de ne plus facturer les appels passés aux Etats-Unis et au Canada, en maintenant toutefois le service payant pour les autres régions du monde.

En décembre, Microsoft avait diffusé à un petit groupe de testeurs une première version test de Windows Live Messenger. L’application avait ensuite été rendue publique au mois de mai en version bêta.

Avec cette version finale, Microsoft inaugure le lancement de sa première application sous la marque Live. L’éditeur avait levé le voile sur sa stratégie logicielle Live en novembre 2005, en projetant de développer pour inclure à terme une vingtaine d’applications en ligne parmi lesquelles des services de messagerie et des applications de blogging.

Avec cette orientation stratégique tournée vers les services en ligne, Microsoft affiche clairement son intention de contrer Google et d’augmenter ses revenus globaux générés par le publicité en ligne. Les internautes peuvent dès maintenant télécharger gratuitement Windows Live Messenger sur le site de Microsoft.

 

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 20 juin 2006

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur