Avis de tempête sur les services payants de météo en ligne

Cloud
Information - news

Sous la pression d’internautes mécontents, Météo France assouplit son nouveau service en ligne payant. En s’appuyant sur une étude qualitative des principaux sites météo, l’UFC-Que Choisir porte un jugement sévère sur ce marché.

La transition vers le modèle payant est loin de se dérouler sans accroc pour le site de Météo France. Le 15 juin, le service national de météorologie a décidé de rendre payantes ses prévisions à plus de 24 heures sur son site Internet. Une manoeuvre qui a suscité des critiques de la part des internautes qui ne comprennent pas cette volte-face, alors que Météo France proposait ce service gratuitement en ligne depuis dix ans. UFC-Que Choisir a pris le relais pour dénoncer cette pratique. Le 20 juillet, l’association de consommateurs a lancé une campagne sur le thème : “Météo sur Internet : payante et trop aléatoire”.

Changement de cap

Ce qui aurait pu passer comme un coup de chaleur ponctuel en ligne devient une affaire à rebondissements : dans son édition datée du 22 juin, Le Monde révèle que, face à la vague de mécontentement, la direction de Météo France compte modifier sa nouvelle politique pour revenir vers un service partiellement gratuit. A partir du mois d’octobre, les prévisions à quatre jours seront de nouveau disponibles en accès libre, mais les demandes de rapports plus précis sur le temps à venir dans une zone géographique déterminée seront payantes.

Parallèlement, UFC-Que Choisir a réalisé une étude sur la qualité des prévisions vendues via les sites Internet des principaux acteurs du marché : Météo France, Météo Consult et La Chaîne Météo. Les notes s’échelonnent entre 13,51/20 pour le service indépendant Météo Consult et 9,83/20 pour la déclinaison Internet de la chaîne télé La Chaîne Météo. De son côté, Météo France obtient une note intermédiaire de 12,61 sur 20.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur