Azure Media Services : Microsoft consolide son cloud

Cloud
azure-cloud-multimedia

Diffusion de flux vidéo, protection de contenu : Microsoft annonce la disponibilité d’une préversion pour plusieurs des services médias rattachés à la plate-forme cloud Azure.

Début 2013, Microsoft mettait son cloud à contribution pour optimiser la diffusion de contenus multimédias. L’éditeur lançait l’offre Windows Azure Media Services, conçue pour faciliter la création de workflows de bout en bout avec des solutions d’encodage, de stockage et de distribution.

Avec cette offre PaaS (Platform as a Service), le client garde le contrôle sur ses applications. Il n’a pas à se soucier du back-end, qui lui est fourni, avec un environnement d’exécution et une infrastructure externalisée. L’intégration s’effectue via l’API standard REST, avec un support de Flash, d’iOS, d’Android et de HTML5.

Composante centrale des Windows Azure Media Services, l’outil Live Streaming n’était jusqu’alors testé que par un échantillon restreint de partenaires – notamment le groupe britannique NBC pour diffuser, en direct et en replay, la Coupe du monde de football et les Jeux olympiques d’hiver. Le voici accessible en préversion avec un argument principal : la capacité de montée en charge du cloud pour s’adapter aux pics de trafic.

Autre outil accessible en preview : la protection de contenu, par chiffrement statique et dynamique en AES-128 ou via le système de gestion des droits numériques Microsoft PlayReady. Pour l’encodage, on dispose de trois niveaux de service : Basic (idéal pour des petites sociétés qui dédient à leurs employés une plate-forme de formation), Standard (pour un site d’information souhaitant mettre en place un offre de streaming à la demande) et Premium.

Microsoft annonce également la disponibilité générale du moteur Indexer, qui permet de catégoriser des flux vidéo en s’appuyant sur la reconnaissance vocale… et de fournir éventuellement une retranscription textuelle.

Dans un autre registre, l’offre Azure Websites, dédiée au développement, au test et à la gestion de sites Web, d’applications métier et de campagnes marketing, hérité elle aussi de nouvelle fonctionnalités. Notamment la possibilité de s’y connecter par VPN. Ce qui permet de conserver certaines données sur site, par exemple des bases de données. Microsoft lance également Scalable WordPress, destiné à ajuster automatiquement les paramètres du CMS pour qu’il exploite au mieux les possibilités d’Azure en matière de stockage, de prévisualisation et de rendu des fichiers multimédias.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit photo : Bagiuiani – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur