Baan, sauvetage en vue

Cloud

Invensys a obtenu le feu vert des autorités de la concurrence américaines et européennes pour le rachat de la compagnie néerlandaise de logiciels Baan. Les actionnaires de Baan doivent eux aussi rendre leurs décisions pour jeudi.

Invensys, société anglaise d’ingénierie électronique spécialisée dans les outils d’automatisation et de contrôle en milieu industriel, obtient donc l’autorisation de procéder au rachat de Baan, éditeur de solutions de gestion d’entreprise. Les autorités de la concurrence américaines et européennes ont ainsi donné leur feu vert. Le 31 mai 2000, Invensys dévoilait les termes d’une offre pour l’acquisition de Baan. Cette offre qui fixait à 2,85 euros “cash” pour une action Baan valorise ainsi la totalité du capital en actions émises de Baan à environ 762 millions d’euros, soit 5 milliards de francs. Les actionnaires de Baan ont été invités à vendre leurs actions. L’accord entre Baan et Invensys devrait être signé dans le courant de l’été 2000. Entre temps, les actionnaires de Baan doivent se prononcer jeudi sur la proposition de rachat d’Invensys.

En achetant Baan, Invensys espère atteindre rapidement un chiffre d’affaires de 2 milliards de dollars en proposant une solution de gestion intégrée, de l’atelier de production au conseil d’administration. Invensys espère sortir Baan du rouge d’ici l’année prochaine. Pour cela, le britannique envisage quelques mesures drastiques dont des fermetures de bureaux, notamment en Asie-Pacifique, ainsi que le licenciement de 1 000 personnes. L’équipe française, regroupant 100 personnes, ne devrait pas être menacée.

Deux aspects semblent être à l’origine des problèmes rencontrés par Baan. La saturation du marché des ERP qui a obligé Baan à cibler un nouveau marché comme les PME et non plus seulement les grands comptes. L’autre point est lié au passage de l’an 2000. L’année 1999 étant une année noire pour les ERP. Le passage à l’an 2000 a en effet mobilisé les investissements préventifs au détriments des ERP (voir édition du 4 mai 2000). En 1999, la perte nette a atteint 289 millions de dollars et sur les trois premiers mois de l’année 2000, elle s’est élevée à 27 millions de dollars.

Baan est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de progiciels de gestion d’entreprise avec Sun et Oracle. La société propose une gamme diverse de services intégrés et d’applications incluant les domaines de CRM (Customer Relationship Management), des ERP (Enterprise Resource Planning), du SCM (Supply Chain Management) et du CKM (Corporate Knowledge Management).

Pour en savoir plus : Baan


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur