Babylon suit un régime minceur

Cloud

Le traducteur Babylon existe désormais en version allégée, plus compacte mais tout aussi efficace. Seul défaut, il faut une connexion permanente à Internet pour s’en servir.

Le logiciel de traduction Babylon a pris un peu d’un embonpoint avec l’intégration de plusieurs fonctions de conversion de monnaie et de fuseaux horaires (voir édition du 1er février 2000). D’où l’intérêt d’une version compacte tenant sur une seule disquette : Babylon Lite. Cette version de 836 Ko reprend les mêmes fonctions que la précédente mais ne fait pas appel à un dictionnaire interne. La traduction d’un mot (sélectionné dans un texte ou tapé au clavier) s’effectue en interrogeant une base de données via Internet. Conséquence fâcheuse, il faut obligatoirement être connecté à la Toile pour pouvoir utiliser le logiciel. Si jamais ce mode de fonctionnement devient finalement trop pesant, il est possible de télécharger la totalité du dictionnaire sur son disque dur pour revenir à une utilisation déconnectée.

Pour en savoir plus : Babylon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur