Baisses des prix des Xbox et Playstation 2

Mobilité

La concurrence fait rage entre les constructeurs de consoles vidéo. Essentiellement entre la Xbox de Microsoft et la PS2 de Sony. Ce dernier a brusquement ramené le prix de sa console à 259 euros. Microsoft a immédiatement réagi en proposant la Xbox à 250 euros. Avec ses 199 euros, la GameCube de Nintendo a encore de l’avance.

480 euros à sa sortie le 14 mars 2002, puis 299 euros le 26 avril et 250 euros (249,90 exactement) à partir du 30 août. En six mois, la Xbox a vu son prix quasiment divisé par deux. Si le tarif de la console fond aussi vite que celle des processeurs, ce n’est pas par générosité de Microsoft envers les joueurs. Mais parce que la concurrence fait rage.

En effet, annoncé à la veille de l’ouverture de l’ECTS, le salon professionnel du jeu vidéo, le nouveau tarif de la Xbox fait suite à la baisse du prix de la PlayStation 2 (PS2) fixé par Sony à 259 euros (contre 299 auparavant) une heure avant l’annonce de Microsoft. Soit dix petits euros de plus que la Xbox.

A 250 euros, Microsoft pourra difficilement continuer à soutenir qu’il ne vend pas sa console à perte (perte que certains analystes estiment à 150 dollars par unité). Et ce n’est pas en gagnant quelques dollars sur un composant comme annoncé peu de temps avant (en remplaçant la puce de traitement du signal sur la sortie vidéo-TV) que l’éditeur de Redmond va s’y retrouver. Au mieux, cette optimisation des coûts lui permettra de limiter les dégâts financiers. D’autant que nVidia, qui fournit la puce graphique de la console, refuse catégoriquement de baisser ses tarifs. Le fondeur des GeForce n’a pas envie, lui, de vendre à perte. C’est du moins l’argument qu’il avance.

Malheureux premiers acheteurs…

Les mauvaises affaires de Microsoft et la concurrence avec la PS2 font le bonheur des joueurs… qui n’avaient pas encore investi leurs économies dans la Xbox. Les autres, ceux qui se sont jetés sur les premiers exemplaires, seront ravis d’apprendre qu’ils ont payé au prix fort un produit qui pourrait encore baisser. Après tout, la GameCube de Nintendo s’affiche, elle, à 199 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur