Balloon devient Wisembly pour gonfler le vrai business BtoB

Régulations
wisembly - balloon - evenementiel

La jeune pousse parisienne, qui conçoit et commercialise un logiciel d’animation événementielle, veut désormais s’adresser plus distinctement aux entreprises.

La start-up parisienne Balloon change de dénomination sociale pour adopter Wisembly.

“Nous changeons de nom pour réellement marquer notre nouvelle stratégie orientée davantage vers le monde de l’entreprise alors que les solutions Balloon étaient très marquées événementiel”, précise Romain David dans un échange par e-mail.

Depuis sa création en juillet 2010, la jeune pousse conçoit et commercialise un logiciel d’animation événementielle basé sur la participation du public (questions par SMS, Twitter, Web…).

Elle est entrée dans le programme BizSpark de Microsoft (soutien aux start-up).

Fini l’ère Balloon. La solution, disponible en mode hébergé (SaaS), vise désormais aux entreprises.

En 2011, la petite société Internet revendique que sa solution d’animation interactive a été exploitée pour 350 conférences.

“Nous avons beaucoup recruté (nous sommes passé de 4 personnes à 18 personnes à temps plein en quelques mois) et notre chiffre d’affaires a déjà plus que doublé par rapport à 2011”, précise la start-up par communiqué.

Romain David nous précise le chiffre d’affaires réalisé en 2011 : 400 000 euros. Et celui escompté pour 2012 serait en forte hausse. Avec des activités “totalement autofinancée depuis ses débuts”, précise Wisembly.

La petite société Internet compte parmi ses clients Canal Plus, L’Oréal, le Medef (la solution Balloon a été exploitée pour la Web TV dédiée à l’université d’été de Jouy-en-Josas), Publicis, CapGemini ou Total.

Romain David précise les différents modèles de commercialisation.

“Nous facturons notre solution de plusieurs manières : prestation assez classique sur devis pour certains événements importants comme le Medef (assistance d’un chef de projet, présence sur place d’un technicien Balloon…), sessions paramétrables et payables directement en ligne à partir de notre site Internet (à partir de 190 euros par session) pour les petites structures ou les “premières fois” ou licence pour une utilisation régulière de la solution.”

Il s’agit maintenant de dépasser le cœur de son business (90% du CA réalisé en 2011 a reposé sur le marché de l’événementiel).

Et de séduire les managers, consultants et chefs d’entreprise qui souhaitent rendre leurs réunions plus interactives : conférences, séminaires, conference call mais aussi formations…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur