Bande 1800 MHz – 4G : l’ARCEP décrète le refarming pour tous

4GGestion réseauxLégislationMobilitéOpérateursRégulationsRéseaux
arcep-refarming-bande-1800-MHz-4G
2 0

Après Bouygues Telecom, Orange et SFR obtiennent l’autorisation d’exploiter des ressources hertziennes dans la bande 1800 MHz pour affiner leur déploiement 4G.

L’ARCEP redistribue les cartes dans le cadre du refarming 1800 MHz.

A partir du 25 mai 2016, Orange et SFR (groupe Numericable) seront autorisés à déployer des réseaux 4G dans cette bande de fréquences.

Ils peuvent faire une demande anticipée en vue d’une exploitation plus précoce.

Mais les deux opérateurs restitueront une partie de leurs fréquences au profit du dernier entrant dans la téléphonie mobile Free Mobile d’ici cette échéance.

Au nom d’un principe de ré-équilibrage des ressources hertziennes dédiées à la 4G.

ARCEP-refarming-1800-300715
Refarming 4G : évolution des ressources hertziennes 1800 MHz par opérateur (source : ARCEP, juillet 2015)

 

Dès octobre 2013, Bouygues Telecom avait obtenu cet avantage du refarming qui consiste à basculer l’exploitation de la bande 1800 MHz pour des réseaux 2G vers la 4G. Mais il a dû également restituer une partie de ses fréquences au profit de Free Mobile.

C’est au tour d’Orange et de SFR, conformément au schéma cible établi par l’ARCEP en mars 2013.

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : JMiks)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur