Bande 700 MHz : Verizon tenu à l’ouverture

Mobilité

Google a demandé à la FCC de bloquer la vente du spectre de fréquences si Verizon ne fournit aucun engagement d’ouverture.

Google a demandé à l’US Federal Communications Commission (FCC) de bloquer la vente de la bande 700 MHz à Verizon tant que la société ne se sera pas engagée à mettre une partie du spectre à la disposition de tous.

Google avait affirmé qu’il achèterait le spectre de fréquences pour s’assurer qu’il ne serait pas utilisé de sorte à étouffer la concurrence. Le moteur de recherche a tenté de manoeuvrer pour faire en sorte que le client ne soit pas limité à utiliser un certain type d’appareil pour accéder au spectre.

Verizon s’y est fermement opposé avant la mise en lace des enchères, mais la FCC a imposé qu’au moins une partie du spectre demeure ouverte. L’opérateur a engagé une procédure judiciaire dans l’espoir de lever cette condition, avant de finalement céder.

Il est important que Verizon ainsi que toutes les parties concernées comprennent clairement les conditions du bloc C de la FCC à ce stade”, explique Google dans une déclaration remise à la FCC. “En outre, pour des questions d’intérêt public et pour garantir que l’investissement et l’innovation soient parfaitement orientés vers le bloc C, la FCC doit s’assurer dans cette procédure que Verizon est entièrement disposé à se conformer à son obligation d’octroyer des licences du bloc C.”

Google a demandé à la FCC d’obtenir des plans concrets de Verizon avant d’autoriser la vente et de bloquer la vente en l’absence de tels engagements.

Traduction de l’article Verizon urged to pledge on open access de Vnunet.com en date du 6 mai 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur