Banque en ligne : IBM explore la sécurité sur clef USB

Cloud

Le centre de recherche suisse de la firme IT sort un prototype de clef USB qui rend les connections bancaires fiables.

IBM a dévoilé mercredi une solution prototype destiné à sécuriser les transactions bancaires en ligne depuis son ordinateur personnel. Le produit ressemble à une grosse clef USB et instaure une connection sécurisée entre les serveurs bancaires et son ordinateur, évitant une connection potentiellement vérolée.

“Face à la présence de cyber criminels de plus en plus sophistiqués, il devenait évident que les solutions d’authentification sur PC étaient vulnérables et que nous devions innover”, explique Peter Buhler, du Research Lab d’IBM a Zurich. L’outil d’IBM, appelé Zone Trusted Information Channel (ZTIC), assure des transactions bancaires encryptées, évitant toute interception de données sensibles par des hackers.

“Les différentes étapes de validation et d’acceptation de la transaction sont déplacées du PC vers le ZTIC”, explique le directeur de la stratégie pour la sécurité chez IBM Gunter Ollmann, dans une interview sur eWeek.com. ZTIC dispose d’un petit écran avec deux boutons “OK” et “Cancel”. Il est également doté d’un lecteur de Smart Card et d’une capacité de stockage. Les drivers sont prêts à l’essai, selon IBM. Une vidéo démo est disponible sur YouTube.

IBM a dévoilé mercredi une solution prototype destiné à sécuriser les transactions bancaires en ligne depuis son ordinateur personnel. Le produit ressemble à une grosse clef USB et instaure une connection sécurisée entre les serveurs bancaires et son ordinateur, évitant une connection potentiellement vérolée.

“Face à la présence de cyber criminels de plus en plus sophistiqués, il devenait évident que les solutions d’authentification sur PC étaient vulnérables et que nous devions innover”, explique Peter Buhler, du Research Lab d’IBM a Zurich. L’outil d’IBM, appelé Zone Trusted Information Channel (ZTIC), assure des transactions bancaires encryptées, évitant toute interception de données sensibles par des hackers.

“Les différentes étapes de validation et d’acceptation de la transaction sont déplacées du PC vers le ZTIC”, explique le directeur de la stratégie pour la sécurité chez IBM Gunter Ollmann, dans une interview sur eWeek.com. ZTIC dispose d’un petit écran avec deux boutons “OK” et “Cancel”. Il est également doté d’un lecteur de Smart Card et d’une capacité de stockage. Les drivers sont prêts à l’essai, selon IBM. Une vidéo démo est disponible sur YouTube.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur