La Banque Postale s’offre KissKissBankBank & Co et son triptyque crowdfunding

Poste de travail
la-banque-postale-kisskissbankbank

La Banque Postale met la main sur la société qui exploite les plates-formes de financement participatif KissKissBankBank, Lendopolis et hellomerci.

Il y a dix jours, dans le cadre du salon VivaTechnology, on pouvait voir, sur le stand de KissKissBankBank, un autocollant portant le logo de La Banque Postale.

On s’était alors rappelé le partenariat en place depuis juin 2011 entre le groupe bancaire et la plate-forme de financement participatif. Mais on ne s’était pas imaginé que l’étape suivante serait… une acquisition.

Or, La Banque Postale l’a annoncé ce mercredi : elle acquiert 100 % du capital de KissKissBankBank & Co.

Vincent Ricordeau est P-DG et cofondateur de cette entreprise sous la coupe de laquelle il a placé non seulement KissKissBankBank et son modèle de financement par dons avec contreparties, mais aussi hellomerci (prêts solidaires aux particuliers) et Lendopolis (prêts rémunérés aux entreprises).

La création de hellomerci remonte à 2013, dans un contexte de réception, sur KissKissBankBank, de nombreux projets entrant plutôt dans une configuration de micro-entreprise. Lendopolis était né l’année suivante après l’ouverture du monopole bancaire et l’instauration d’un premier cadre légal pour le crowdfunding.

Orange sort de la boucle

Jusqu’à l’automne 2016, KissKissBankBank & Co s’appelait KissKissBankBank Technologies. Le changement de dénomination sociale est intervenue en parallèle d’un déménagement du siège social… de quelques centaines de mètres, entre deux adresses du 10e arrondissement de Paris.

kisskissbankbank-demenagement

Ses résultats financiers pour l’exercice conclu au 31 décembre 2015 font état d’un résultat net de 406 000 euros, sur un chiffre d’affaires de 2,08 millions. Des indicateurs en progression d’une année sur l’autre (respectivement 176 000 euros et 1,48 million d’euros en 2014).

La Banque Postale assure vouloir s’appuyer sur « l’équipe dirigeante actuelle », sans préciser dans quelle mesure les différents bras armés de KissKissBankBank feront l’objet d’une intégration dans son offre de services bancaires.

En l’état, la filiale du groupe postal sélectionne, chaque mois, deux campagnes KissKissBankBank en cours et les soumet, pendant une semaine, aux votes des fans de sa page Facebook. Elle finance le lauréat à hauteur de 50 % de son objectif de collecte (on parle là généralement de quelques milliers d’euros).

L’initiative, présentée sous la forme d’un jeu-concours, est toujours d’actualité pour l’année 2017 – témoin le règlement.

On notera que KissKissBankBank & co comptait, parmi ses actionnaires, le fonds Orange Digital Ventures, dont le président Pierre Louette affirmait, à l’occasion de la prise de participation début 2016, une volonté de tester des jonctions avec la future offre de services bancaires Orange Bank.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur