Barbara Dalibard quitte France Telecom pour la SNCF

Cloud

La directrice des solutions entreprises de France Telecom, englobant la division Orange Business Services, a démissionné. Elle prend les commandes de la branche SNCF Voyages.

Un pilier dans le top management de France Telecom vient de donner sa démission. Barbara Dalibard, en qualité de Directrice Exécutive Groupe en charge des en charge des services de communication pour les entreprises (dont la division Orange Business Services), rejoint la SNCF.

Elle va prendre la direction générale de la branche SNCF Voyages, qui regroupe notamment l’activité TGV. Son départ sera effectif début 2010. Une source syndicale du groupe télécoms a confirmé son départ à ITespresso.fr dans la soirée.

Ancienne dirigeante chez Alcatel à la fin des années 90, Barbara Dalibard a rejoint le groupe France Telecom en 2001 en prenant les les fonctions de Directrice du marché entreprises Orange France et Vice-président Orange Business.

Un retour aux sources, pourrait-on dire puisqu’en 1982, cette diplômée de l’École normale supérieure, agrégée de mathématiques et diplômée de l’École Nationale Supérieure des Télécommunications, avait débuté sa carrière chez France Telecom.

En janvier 2003, elle évolue en même temps que l’organigrame de France Telecom en prenant les commandes de la Division “Solutions Grandes Entreprises” puis de la Division “Services de Communication Entreprises” à partir d’avril 2004.

Barbara Dalibard cumule ses fonctions avec celle de Président et CEO d’Equant, d’un nom d’un fournisseur de solutions réseaux dont les activités ont été intégrées chez l’opérateur.

La dirigeante du pôle BtoB connaissait vraiment les rouages de la maison “France Telecom”. Elle faisait partie du Comex, le comité de direction stratégique au sein du groupe France Telecom.

Coup dur pour le groupe

Le départ de Barbara Dalibard intervient alors que l’opérateur traverse une période difficile au niveau social.

En début de semaine, le cabinet d’audit Technologia a rendu un premier rapport d’étape sur le “malaise social” au sein de l’entreprise qui a éclaté au grand jour après la vague de suicides de collaborateurs (une trentaine en deux ans).

Barbara Dalibard quitte également ses fonctions alors que la division solutions d’entreprise de France Telecom affiche des résultats financiers vacillants (certes dans un contexte économique morose).

Sur le troisième trimestre 2009, elle affichait un chiffre d’affaires en baisse de 5 % par rapport à la même période l’an précédent à 1, 823 milliard d’euros (- 2,8% lissés sur les neuf derniers mois à 5, 659 milliards).

Pour Didier Lombard, P-DG du groupe France Telecom qui achèvera son mandat en 2011 (Stéphane Richard devrait le remplacer à cette échéance), c’est un coup dur.

En octobre, en pleine crise liée au stress et à la série des suicides, il s’était déjà séparé de l’un de ses bras droits dans le COMEX : Pierre-Louis Wenes, Directeur exécutif d’Orange France perçu par un grand nombre de salariés comme un cost-killer, qui a demandé subitement ses “droits à faire valoir sa retraite”.

Du côté de la SNCF, on aurait déjà officialisé en interne l’arrivée de Barbara Dalibard à la tête de la branche SNCF Voyages. Elle devrait prendre la succession de Mireille Faugère à ce poste.

Mais aucun communiqué de presse n’était disponible mercredi soir sur le site Internet institutionnel du groupe ferroviaire.

Début décembre, Les Echos évoquait la possible nomination à la direction de SNCF Voyages de Denis Wathier, actuel Directeur général de la branche française du groupe de tourisme Thomas Cook qui a démenti cette information.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur