Barnes & Noble éteint ses tablettes Nook

MobilitéOS mobilesRégulationsTablettes
Barnes & Noble Nook tablette

Barnes & Noble prend ses distances avec le marché ultra-concurrentiel des tablettes numériques et réoriente ses activités vers les lecteurs d’e-books.

En effervescence, mais aussi en saturation, le marché ultra-concurrentiel des tablettes numériques fait des laissés-pour-compte.

La dernière défection en date est à mettre à l’actif de Barnes & Noble, qui a officiellement mis fin, en date du 25 juin, à ses activités autour de l’ardoise tactile Nook, pour se concentrer sur les lecteurs d’e-books.

La chaîne de librairies américaine constate que son marché domestique, qui met aux prises Apple (marque iPad), Amazon (Kindle Fire), Google – en marque blanche avec les Nexus – ou encore Samsung (Galaxy), est arrivé à satiété.

Le phénomène est amplifié par le fleurissement d’une offre bon marché, l’agressivité des fabricants asiatiques se traduisant notamment par de multiples initiatives dans les formats 7/8 pouces, à l’appui des processeurs bicoeurs (AllWinner, MediaTek, RockChip…)

Dans une conjoncture économique qui impose des restrictions budgétaires, le panier moyen des candidats à l’achat d’une tablette a perdu 32% en valeur entre 2012 et 2013 (étude GfK).

Impacté au premier chef, Barnes & Noble a enregistré des pertes records sur son exercice décalé achevé le 30 avril dernier : 116,8 millions de dollars, soit environ 91 millions d’euros.

Parallèlement, le chiffre d’affaires – en recul de 4,1%, à 6,84 milliards de dollars – a été fortement impacté par les ventes de la division Nook (tablettes et contenu numérique), déficitaire de 16,8% sur un an, à 776 millions de dollars.

Un come-back n’est pas exclu, mais il se fera au moyen de partenariats avec des constructeurs.

Barnes & Noble garde en effet un oeil sur ce segment porteur, pressenti pour connaître, cette année encore, une croissance à deux chiffres (+58,7% en volume, selon IDC).

En toile de fond, un probable coup d’arrêt de l’e-book (-8,9% de ventes entre 2011 et 2012), qui a représenté, à son apogée, 40% du marché du livre aux États-Unis.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous à la page en matière de tablettes tactiles ?

Crédit photo : Barnes & Noble


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur