Baromètre des start-up du numérique en France : des levées de fonds à tout-va

EntrepriseLevées de fondsStart-up
start-up capgemini
3 61

Selon le 1er baromètre des start-up du numérique en France de Capgemini et eCap Partner, plus d’un milliard d’euros ont été levés en 2015, soit plus du double par rapport à 2014.

Capgemini et la banque d’affaires spécialiste de l’industrie numérique eCap Partner ont levé le voile sur la première édition du baromètre des start-up du numérique en France, basée sur une analyse de 1 000 jeunes pousses innovantes, 2 000 levées de fonds et 500 investisseurs sur toute une année.

Il en ressort, qu’en 2015, plus d’un milliard d’euros ont été levés par des start-up installées en France sur le créneau du numérique (âgées de moins de 7 ans), soit une belle croissance de 138% par rapport à 2014. Un record jamais atteint…

Cette tendance à l’investissement touche tous les secteurs du numérique, de l’agriculture connectée à l’industrie, et toutes les entreprises, des plus jeunes au plus matures.

Ce 1er baromètre met également en avant le fait que les start-up répertoriées sont surtout implantées en Ile-de-France (61%), en Rhône-Alpes et en Provence-Alpes-Côte d’Azur (17%).

Les secteurs les plus représentés dans le domaine du numérique sont le marketing et la communication (16%), suivis par l’industrie du culturel, l’image et les médias (9%), ainsi que les applications et les technologies d’entreprise (8,3%).

Le modèle dominant des jeunes pousses du numériques recensées est le BtoB (58%), en particulier pour les structures intervenant dans l’industrie, le marketing, les activités de services et les applications d’entreprise.

Le BtoC représente 31% des start-up et concerne les secteurs liés au e-commerce (aménagement, enfance, mode, restauration,…).

Capgemini et eCap Partner mettent également en avant le fait que la finalisation de la première levée de fonds intervient, en moyenne, au bout de deux ans, pour un montant moyen de 1 million d’euros, qui varie entre 500 000 euros et  2 millions d’euros selon les secteurs visés.

Toutefois, certains secteurs sont davantage « capital intensive » dès le premier tour de table, notamment en ce qui concerne les entreprises de services numériques  (2,1 millions d’euros levés sur les premières levées) et les FinTech (1,6 million d’euros levés).

Concernant l’identité et les comportements des investisseurs, ce premier baromètre met en exergue le fait que les fonds d’investissement se sont positionnés sur près de 60% des transactions réalisées en 2015, sur des levées d’un montant moyen de 3,8 millions d’euros.

Les business angels concentrent leurs investissements sur des start-up plus jeunes (2,4 ans en moyenne d’existence) pour des transactions plus limitées (1,5 million d’euros en moyenne).

Les entreprises préfèrent choisir des jeunes pousses plus matures (3 ans en moyenne) pour des levées de fonds plus importantes (6,7 millions d’euros en moyenne).

Les banques publiques d’investissement s’orientent sur des entreprises matures (3,7 ans) et sur des montants moyens importants (5,6 millions d’euros).

Quant au crowdfunding, il tend à se développer mais reste encore marginal (6% des levées en 2015) et se focalise sur des start-up assez jeunes ainsi que sur des montants modestes (500 000 euros en moyenne).

Méthodologie Baromètre des start-up du numérique
Les entreprises concernées doivent répondre aux critères suivants : disposer d’une activité liée au numérique, avoir réussi au moins une levée de fonds auprès d’un investisseur du capital-risque, être âgée de moins de 7 ans et être une société non cotée en Bourse et indépendante.

CapGemini et eCap Partner ont fait l’inventaire des levées de fonds récentes (2010-2015) réalisées dans le numérique en France (1 999 levées de fonds identifiées) sur la base d’une veille active et d’une validation de ces informations auprès des investisseurs.

Ce baromètre s’appuie sur un échantillon de 916 entreprises répondant à ces critères.

 

Crédit image : Rawpixel.com – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur