Bases de données open source : Couchbase gagne les terminaux mobiles

CloudMobilitéOS mobiles
couchbase-android-ios

Ayant bouclé, fin août, son 4e tour de financement, Couchbase accélère le développement de son système de gestion de bases de données open source, désormais décliné à destination des terminaux mobiles.

Voici trois semaines, Couchbase réalisait son quatrième tour de table (Series D) en levant 25 millions de dollars auprès de l’ensemble de ses investisseurs historiques, en l’occurrence Accel Partners, Mayfiled Fund et North Bridge Venture Partners.

Marquée par l’entrée au capital du fonds privé Adam Street Partners, l’opération portait à 56 millions de dollars le total des sommes investies dans la société depuis 2009.

L’éditeur basé à Mountain View (Californie) entendait mettre à profit ce nouvel apport pour étendre la disponibilité de son système de gestion de bases de données éponyme, orienté document, dérivé de NoSQL et délivré sous licence Apache.

Sa stratégie de développement s’est portée sur les terminaux mobiles.

Elle s’illustre aujourd’hui à travers l’offre Couchbase Lite, qui regroupe deux applications natives pour les systèmes d’exploitation Apple iOS et Google Android.

Celles-ci utilisent les mêmes API que Couchbase Server (dont la dernière version – 2.0 – a été lancée en décembre 2012), mais répondent à d’autres usages.

Elles s’appuient plus précisément sur la passerelle de synchronisation ‘Sync Gateway‘ pour gérer en temps réel, sur les smartphones et les tablettes, les flux de collaboration, via la messagerie instantanée, le cloud ou encore les réseaux sociaux.

L’ensemble s’appuie sur NoSQL, alternative aux bases de données relationnelles, avec une architecture plus souple et une forte capacité de montée en charge, (‘scalability’)… sans toutefois tirer parti des clusters de serveurs.

Il ne s’agit, en outre, pas du premier système de base de données déployable en local sur des terminaux mobiles.

Mais par rapport à la bibliothèque SQLite et à la solution SQL Anywhere développée par Sybase, Couchbase Lite peut travailler avec des données non structurées.

Parallèlement à cette annonce, Couchbase annonce, à destination des développeurs, une plate-forme cloud hébergée sur Amazon Web Services et qui donne accès à un environnement Couchbase Server.

Pour accélérer la promotion de son offre, la start-up cherche à étendre ses activités à l’international, notamment en Amérique du Nord, en Europe et au Japon. Elle projette aussi d’ouvrir des implantations en Asie (Chine, Inde) et en Amérique latine (Brésil, Argentine).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les logiciels de comptabilité ?

Crédit photo : Vasya Kobelev – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur