Bataille du haut débit : SFR et Bouygues Telecom prennent l’avantage

CloudRéseauxTrès haut débit

Au premier semestre 2010, SFR et Bouygues Telecom se sont montrés offensif sur le marché de l’ADSL et du multi play. Free et Orange ont des cartes à jouer pour rebondir.

Au cours du premier semestre, SFR et Bouygues Telecom sont sortis du lot sur le marché du haut débit.

En croisant les données fournies par les différents opérateurs lors de leur présentation financière, il est possible de dégager les principales tendances des performances.

SFR confirme son dynamisme dans le recrutement : 238 000 clients net de résiliations entre janvier et juin 2010, “soit une part de marché d’environ 40 %” (estimation SFR).

A fin juin 2010, le parc total de clients à l’Internet haut débit chez la filiale télécoms du groupe Vivendi en France s’élève à
4,682 millions (+12,7 % par rapport à fin juin 2009).

Bouygues Telecom peut aussi sourire au regard de la percée qu’il en injectant une dose de quadruple play sur le marché français. Il revendique une progression de 214 000 “activations nettes” au premier semestre 2010.

Dans le jargon de l’opérateur, c’est le nombre de Bbox en fonctionnement, ce qui correspond au nombre de clients facturés. Au premier trimestre, Bouygues Telecom a recensé 117 000 “activations” et 97 000 au deuxième trimestre.

Au global, l’opérateur affiche un parc dépassant le demi-million de Bbox en circulation (525 000 précisément).

Lire la fin de l’article page 2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur