Batteries défectueuses sur les portables : et maintenant Panasonic

Mobilité

En moins d’un mois, c’est le troisième constructeur, après Dell et Apple, à
engager une procédure de rappel de matériel.

Craignant des risques de surchauffe, Panasonic procède à son tour au rappel de 6000 batteries d’ordinateurs portables. Selon l’agence Associated Press, le rappel lancé par la filiale de Matsushita concerne des batteries uniquement vendues au Japon.

Le porte-parole de Matsushita, Akira Kadota, a précisé à l’agence que les batteries en question étaient utilisées dans les modèles Let’s Note CF-W4G du fabricant. Contrairement aux rappels récemment initiés par Dell et Apple, les batteries défectueuses n’ont pas été fabriquées par Sony. Akira Kadota n’a pas divulgué le nom du fabricant en raison d’un accord de confidentialité.

Des problèmes avec les modèles CF-W4G fabriqués entre avril et mai 2005 ont été signalés en début d’année. Selon Akira Kadota, le problème est lié au couvercle de la batterie qui peut parfois se détacher et, s’il est endommagé, provoquer une surchauffe et une déformation des éléments de batterie.

L’ampleur de ce rappel ne serait sans aucune mesure comparable aux rappels initiés le mois dernier en raison de batteries défectueuses fabriquées par Sony.

Le 15 août, Dell rappelait 4,1 millions de batteries de portables lithium-ion de marque Sony en raison de risques potentiels d’incendie. Le 24 août, Apple lui emboîte le pas en rappelant 1,8 million de batteries pour les mêmes motifs. Sony a estimé à 265 millions de dollars le coût de ces rappels. Le fabricant a déclaré avoir modifié ses procédés de fabrication afin de résoudre le problème et d’améliorer la sécurité de ses produits.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 5 septembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur