Bbox Pro : le produit d’appel de Bouygues Telecom pour toucher les TPE

CloudEntreprise
Bouygues Telecom Bbox Pro

Autour de son offre Bbox Pro, Bouygues Telecom monte des configurations personnalisées pour séduire les “professionnels” (TPE, professions libérales, artisans ou commerçants). Est-ce pertinent pour l’entrepreneur ?

Difficile de rater le spot publicitaire sur TF1. “Votre Bbox Pro offerte pendant 1 an” (associant un forfait Eden Pro smartphone).

L’offre est valable uniquement en conjonction avec une formule Ideo Pro à partir de 64,90 euros HT par mois, combinant fixe et mobile.

Parallèlement à une exploitation grand public de son offre multiplay autour d’une set-top box, Bouygues Telecom a monté une déclinaison professionnelle commercialisée via sa branche Entreprises qui revendique 1,5 million de clients (fixe et mobile).

L’opérateur fait valoir la pertinence de sa Bbox Pro pour répondre aux besoins des petites structures jusqu’à 10 salariés mais aussi les entrepreneurs, professions libérales, artisans ou commerçants.

Antoine Guéville, Responsable Marketing Marché Prospects Pro, s’explique : “Nous parlons aux professionnels sous l’angle des services, charge à nous de mettre en place les solutions techniques adéquates.

Il dégage plus particulièrement trois plus-values face à l’offre Particuliers.

En premier lieu, un service client dédié, avec un interlocuteur de référence pour toutes les démarches administratives, une assistance par téléphone en 7/7 de 8h à 22h (prix d’un appel local) et une présence sur le terrain avec des conseillers dédiés.

Mandatés par Bouygues Telecom, ces derniers sont expressément formés pour répondre aux sollicitations autour du fixe et du mobile.

Ils réalisent gratuitement l’installation de la Bbox Pro dans les 30 jours suivant la souscription, sur un maximum de 2 machines.

Deuxième différenciateur, une double ligne de téléphonie fixe par IP qui inclut les communications gratuites vers les fixes en Métropole et une centaine des destinations internationales.

Lorsque la box est inactive, Bouygues Telecom effectue, via le service de renvoi d’appels, une redirection automatique vers un autre numéro, à la convenance du client.

Les horizons de cette offre Pro s’élargissent avec le fax par courriel (limite de 2,5 Mo ou 30 pages par télécopie), une boîte mail de 5 Go (contre 1 Go pour les particuliers) et un nom de domaine en .fr (gratuit 1 an, 3 euros HT/mois ensuite), le tout hébergé dans des centres de données localisés en France.

“L’Internet mobile permanent” constitue le troisième pilier de Bouygues Telecom.

A la souscription, le client reçoit une carte SIM associée à une enveloppe data de 1 Go par mois (débit réduit au-delà) pour rester connecté en situation de mobilité.

Dans un smartphone, une tablette, un PC portable ou un galet 3G, le débit peut atteindre 42 Mbit/s dans le zones couvertes par la H+, avec un minimum garanti de 3,6 Mbit/s, suffisant pour consulter ses mails.

La connexion est active dès la sortie du magasin“, insiste Matthieu Chondroyannis, Chef de produit services Bbox pro. “Il n’y a pas de délai par rapport à la construction de la ligne fixe, qui peut quant à elle prendre plusieurs semaines“.

Cette même carte SIM fait office de secours en cas de coupure de la ligne principale. Il n’est toutefois pas possible, une fois le seuil du fair use dépassé, d’obtenir des recharges qui permettraient de conserver un débit optimal.

Segmentée en trois niveaux dont les prestations diffèrent essentiellement en termes de débit et de couverture des appels, la tarification débute à 34,90 euros HT par mois pour de l’ADSL à 20 Mbit/s (1 Méga en téléversement).

Pour 44,90 euros HT par mois, Ultra ADSL ajoute les communications voix à volonté vers les mobiles à l’international, dans la limite de 500 correspondants par mois.

Également proposée à 44,90 euros HT par mois, la Bbox fibre propose un débit descendant de 100 Mbit/s. Mais la terminaison coaxiale du FTTB (Fiber-to-the-Building) limite à 5 Méga les capacités d’émission.

Pas d’accès SDSL pour les TPE. Quant à la TV, incluse sur demande, elle est réservée à un usage exclusivement personnel et privé.

Les plus demandeurs restent les entrepreneurs dont le siège social est aussi le lieu de résidence, et qui ont par là même un usage mixte de leur box“, rappelle Matthieu Chondroyannis.

Une Bbox d’ancienne génération est fournie dans le cadre d’un abonnement ADSL.

La nouvelle version “Sensation”, son Wi-Fi 802.11n à 450 Mbit/s et ses boîtiers CPL ne sont accessibles qu’aux paliers supérieurs.

Dans tous les cas, l’offre reste modulable par l’ajout d’options (outils de sauvegarde, de sécurité…), assorties d’une période de découverte de 3 mois et résiliables à tout moment une fois souscrites.

La box constitue aussi une passerelle vers un portefeuille de services hébergés (visioconférence, sauvegarde de serveurs…) que Bouygues Telecom délivre sur le modèle de l’abonnement.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les box des FAI ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur