BEA se met à l’heure de l’informatique à la demande

Mobilité

Le concept de “computing on demand” gagne les serveurs d’applications. Pour prendre ce virage, BEA Systems renforce son partenariat avec Veritas.

L’éditeur de serveurs d’applications J2EE BEA Systems a renforcé le partenariat qui le lie à Veritas Software, fournisseur de logiciels de gestion du stockage et plus largement d’outils d’administration de plates-formes informatiques. Objectif : optimiser trois produit de Veritas pour Weblogic, le produit phare de BEA Systems.

Parmi ces trois produits, on retrouve Opforce, une application qui assure le provisioning, c’est-à-dire l’ajout ou le retrait de nouveaux serveurs, au sein d’une grappe par exemple, pour faire face à un brusque besoin de puissance de calcul. Les deux autres logiciels concernés sont Indepth, qui supervise la performance des applications, et Cluster Server, dédié à la gestion de clusters.

Un avantage concurrentiel

On l’aura compris, ce partenariat vise à adapter Weblogic aux exigences de l’informatique à la demande. Par rapport à d’autres éditeurs de serveurs d’applications J2EE, par ailleurs fournisseurs de logiciels d’administration de systèmes, de systèmes d’exploitation et de matériels, comme IBM par exemple, les deux partenaires mettent en avant la capacité de leurs produits respectifs à s’accommoder d’un environnement hétérogène.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur