Bendgate : le Galaxy S6 Edge est-il vraiment résistant ?

MobilitéSmartphones
samsung-galaxy-s6-edge-bendgate

Dans un test de contorsion, le smartphone Galaxy S6 Edge ne serait guère plus résistant qu’un iPhone 6 Plus. Samsung organise la riposte aussi en vidéo.

Alors que le démarrage de la commercialisation de la gamme de smartphones Galaxy S6 démarre vendredi prochain, Samsung allume des contre-feux à propos du présumé manque de solidité de la déclinaison Edge.

La firme coréenne a organisé son propre exercice de contorsion de son smartphone alors qu’il se trouvait en situation défavorable lors d’un autre test diffusé la semaine dernière par SquareTrade face à l’iPhone 6 Plus.

Les deux expérimentations menées parallèlement sont disponibles sur YouTube.

Dans le test mené par SquareTrade (fournisseur de housses et de coques de protection pour terminaux numériques), le Samsung Galaxy S6 Edge pourrait être plié dans les mêmes conditions de pression exercées sur un iPhone 6 Plus.

Ce que Samsung dément de son côté, évoquant des conditions de tests extrêmes qui ne correspondent pas à la réalité quotidienne. Le fabricant coréen conteste aussi le choix de SquareTrade de prendre comme référence la pression exercée sur le côté avant du smartphone en éludant le flan arrière (façade).

Il faut prendre la configuration globale du terminal pour déterminer sa réelle solidité, estime le fabricant coréen qui invite SquareTrade à refaire le test en prenant en compte ses remarques.

L’objectif pour Samsung est d’éviter le bad buzz nuisible aux ventes. SI tant est que les affaires de type blendgate pour déterminer la résistance au choc des terminaux influent sur le choix du consommateur.

En septembre 2014, l’iPhone 6 avait fait l’objet d’une campagne un brin destabilisatrice mais qui n’a pas vraiment eu d’impact sur les ventes…

Ci-dessous : les deux tests de résistance du Samsung Galaxy S6 Edge en vidéo :

SquareTrade d’abord…

…Puis la réponse de Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur