Bendgate : l’iPhone 6 ne se tord pas aussi aisément qu’on pourrait le suggérer

Mobilité
bendgate-iphone-6

L’iPhone 6 résiste-t-il vraiment au choc ? Aux Etats-Unis, une influente association de défense des consommateurs vient (un peu) à la rescousse d’Apple.

Le buzz Bendgate (“l’affaire de la déformation”) associé à l’iPhone 6 a pris de l’ampleur, au point qu’une association de défense des consommateurs aux Etats-Unis a décidé d’y voir clair. On reproche à la nouvelle génération iPhone de se plier trop rapidement après avoir été plus ou moins malmenée.

Selon Gizmodo.fr, une vidéo d’un geek pliant le smartphone en exerçant une pression sur l’appareil avec ses deux mains et des rumeurs d’iPhone 6 Plus tordus dans les poches de pantalons pourraient susciter des doutes sur la véritable robustesse des terminaux Apple.

La firme de Cupertino aurait recensé 9 plaintes dans ce sens. Un incident jugé “rare” par rapport aux 10 millions d’exemplaires iPhone 6 écoulés lors du premier week-end de commercialisation.

Aux Etats-Unis, une influente association de défense des consommateurs est même venue en renfort pour prendre (un peu) la défense d’Apple : l’iPhone 6 est “le plus robuste” de la nouvelle vague iPhone. Le test de déformation de l’iPhone 6, réalisé par Consumer Reports par rapport à d’autres modèles de smartphones en provenance de Samsung, LG ou HTC, est disponible en vidéo (voir ci-dessous).

Bilan : l’iPhone 6 se déforme plus rapidement que l’iPhone 6 Plus et il se casse aussi plus facilement sous la pression. Mais les deux nouveaux modèles se révèlent plus fragiles que l’iPhone 5.

Par rapport aux modèles concurrents, le HTC One M8 demeure le plus sensible tandis que la phablette Galaxy Note 3 de Samsung se montre le plus coriace. Toutes les précisions du “crash test” mené par Consumer Reports sont disponibles sur le site Internet de l’organisation.

(Crédit photo : Consumer Reports)

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur